Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 21:49

On sait que certains politiques notamment ceux qui ont sévi un certain temps  place  Beauvau  peuvent vite faire regretter à certains leur impudence ..;.Les plates excuses ayant été accueillis froidement , celui qui a balancé à tout va , craignant un sévère retour de bâton de celui qui dispose de suffisamment de réseaux pour nuire au besoin  n'a pas eu d'autre solution que de rétro pédaler lamentablement : mièvre , mielleux , un banal fayot qui a vraiment les chocottes pour ne pas avoir bien si jusqu'où aller trop loin ...Pathétique....YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 21:00

Même si on suppute que les parents qui inscrivent leurs enfants dans une école de commerce sont plutôt de droite , les étudiants ne sont pas des militants et ils restent libres d'avoir leurs propres opinions pas obligatoirement radicalement libérales ...Ceci étant dit les cours ne doivent pas être politisés surtout si sous couvert de fausses confidences , on balance un peu sur tout le monde à partir de commérages et de rumeurs ....Au café du commerce , dans l'euphorie d'une réunion entre bons copains du même bord , après quelques verres passe encore mais dans un établissement de prestige c'est plus que de la désinvolture  , c'est une faute déontologique grave ...Imaginons qu'un professeur des écoles se livrent  délibérément  aux  mêmes  excès , les cadors de la la droite radicale monteraient au créneau pour demander sa suspension immédiate ...Mais voilà maître Wauquiez très haut perché , tout du moins le pense -t-il  ne veut pas lâcher son fromage et croasse à l'envi pour tenter de le faire grossir ....Un ramage ostensiblement aussi repérable que son plumage....J'ai un peu devancé les questions : une urgence en quelque sorte mais ça ne doit  pas vous empêcher d'étoffer le sujet ....YVONLABAUDRUCHE

Maître Wauquiez , une conférence rémunérée n'est pas un meeting ...
Partager cet article
Repost0
20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 13:49

Parmi ses premières déclarations, le nouveau président du MEDEF demande une baisse de 100 milliards d'euros d'impôts et de cotisations sociales des entreprises, afin qu'elles ne soient plus « asphyxiées, ligotées et terrorisées »21.

En 2013, le Medef, sous l’impulsion de Pierre Gattaz, propose aux entrepreneurs français une ambition commune : créer 1 million d’emplois en 5 ans si les réformes nécessaires sont menées22,23. En 2014, Pierre Gattaz détaille les réformes qui permettraient d'aboutir à la création par l'économie française de « 1 million d'emplois en 5 ans »24,25. L'essentiel des exigences fut consenti par le gouvernement de François Hollande (notamment la création du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi26 et du pacte de responsabilité qui doit initialement faire baisser les prélèvements obligatoires sur les entreprises de 40 milliards d’euros), mais la création d'emploi promise ne vit jamais le jour, fragilisant la crédibilité du président du MEDEF aux yeux d'une partie de l'opinion publique27. L'entreprise de Pierre Gattaz, Radiall, ne créa elle-même aucun emploi, malgré plusieurs millions d'euros d'aide publique du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), dont l'essentiel du montant fut reversé aux actionnaires, c'est-à-dire à 87% la famille Gattaz28,29. La sénatrice d’Indre-et-Loire, Marie-France Beaufils fit une déclaration publique30 selon laquelle Radiall avait utilisé le CICE en distribution de dividendes sans créer d’emploi, information reprise par plusieurs médias28,29. Pierre Gattaz se défendit par un démenti officiel dans lequel il indiquait ne pas avoir pu bénéficier de ce crédit d’impôt, ne payant tout simplement pas d’impôt sur les sociétés en 201431. Début 2016, Pierre Gattaz est le dernier membre du MEDEF à arrêter de porter le pin's « 1 million d'emplois », déjà abandonné de longue date par le reste de ses associés depuis la découverte par la presse en 2014 du fait qu'il était produit en République Tchèque27.

En , il propose la création d'un « SMIC intermédiaire » pour les « publics éloignés de l’emploi  »32,33, c'est-à-dire une rémunération au SMIC pour les jeunes et les chômeurs de longue durée mais coûtant moins cher pour les employeurs qui bénéficieraient d’une aide publique.

En , sur son initiative, l'Assemblée générale du MEDEF adopte une mesure statutaire limitant la fonction de président du MEDEF à un mandat de cinq ans non renouvelable (contre auparavant deux mandats, avec le second de trois ans)34.

En , alors qu'un mouvement social obtient du gouvernement un assouplissement du projet de loi El Khomri, il tient une conférence de presse au cours de laquelle il redit qu'une taxation des contrats courts n'est pas possible pour le Medef car cela reviendrait selon lui à créer du chômage ; provocateur, il n'hésite pas à déclarer aux journalistes : « Ce n’est pas un ultimatum ; c’est comme ça, les gars, c’est tout »35.

En 2016, à l'approche de la campagne présidentielle, dans un interview accordé aux Échos, Pierre Gattaz nie s'être jamais engagé sur ce million d'emploi, mais affirme qu'il est possible de créer 2 millions d'emploi si le gouvernement se plie à une nouvelle diminution des cotisations sociales (baisse de 90 milliards de prélèvements obligatoires36), et supprime l'impôt sur la fortune et la loi sur la pénibilité du travail37.

Prises de positions extra-syndicales et politiques[modifier | modifier le code]

Pierre Gattaz conserve le caractère politique donné par ses prédécesseurs au syndicalisme du MEDEF. Il se prononce à plusieurs reprises, notamment lors d'une conférence organisée au ministère de l'Économie, pour la suppression de l'ISF, considérant que cet impôt freine la croissance des entreprises38. Selon lui, « à un moment, il faut dire "l'ISF c'est dramatique pour le pays, ça détruit l'emploi, ça détruit la croissance". Il faut le supprimer, point »38. Ceci lui vaut des critiques jusqu'au sein de son propre camp. En effet, l'ISF est un impôt qui frappe seulement le patrimoine des personnes physiques et non celui des entreprises (les lois Dutreil de 2003 ayant exonéré les participations financière dans des entreprises de la déclaration à l'ISF39). Christophe de Margerie indique ainsi que l'ISF est avant tout un « problème personnel » pour les dirigeants d'entreprises ; en conséquence, il reproche à Pierre Gattaz de faire de l'ISF « un problème MEDEF [i.e. un problème relevant du syndicalisme patronal]40 ». Il ajoute: « la priorité des priorités des patrons, [ce n'est pas] de supprimer l'ISF. Non, notre priorité, c'est de contribuer à la richesse de l'économie française41 ».

La question sur Pierre Gattaz  est intéressante car chacun le sait bien , il parle à l'oreille du président qui a repris bon nombre de ses propositions ...Soit en admettant que les patrons sont submergés de charges,qui affectent leur compétitivité , ce qui a déterminé les politiques des gouvernements de droite comme de gauche qui n'ont cessé de prendre des mesures d'allègements et- de déréglementation du code du travail pour faciliter l'embauche , on n'a pas pour autant constaté  de  baisse conséquente du chômage ....Pas de contreparties à ce qui a été accordé au MEDEF et le million d'emplois promis par Monsieutr Gattaz , ça se résume à des paroles en l'air ...Pour autant le patron des patrons incapable d'honorer sa parole ne fait pas profil bas et surenchérit en demandant toujours plus : si ça ne marche pas , c'est qu'on n'aurait pas fait assez ,le président Macron , son filleul en quelque sorte enfonce le clou ...Voilà une forme de chantage initié par Gattaz , allègements fiscaux contre créations d'emplois qui va nous emmener très loin dans la déréglementation et dans le démembrement et la paupérisation de nos service publics ....Gattaz , un liquidateur en quelque sorte , ceux qui ont vécu des plans sociaux et des restucturations savent de quoi je parle ...YVONLABAUDRUCHE 

Merci à Sandre pour sa question : Comment les politiques ont-ils cru MR Gattaz pour son million d'emplois en échange des baisses de charge sans contrepartie ?
Merci à Sandre pour sa question : Comment les politiques ont-ils cru MR Gattaz pour son million d'emplois en échange des baisses de charge sans contrepartie ?
Merci à Sandre pour sa question : Comment les politiques ont-ils cru MR Gattaz pour son million d'emplois en échange des baisses de charge sans contrepartie ?
Partager cet article
Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 22:35

Ne vous triturez pas trop les méninges ...Parmi les milliers d'articles du blog , quelques uns auront certainement  retenu votre attention et mériteraient peut-être d'être ressortis pour un approfondissement du thème traité;...C'est une piste parmi d'autres ,...Evidemment , je ne vous laisserai pas dans l'embarras et continuerai à échanger mais en vous laissant un peu plus l'initiative ...ça vaut le coup d'essayer , en cas d'échec , nous  reprendrons nos bonnes vieilles habitudes  mais ce serait dommage de ne pas tenter l'expérience ...YVONLABAUDRYCHE

Partager cet article
Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 16:02

Diantre ça ne va pas être facile, après nous être laisser dorloter voila que nous devons lancer le débat ? c'est une idée, nous allons voir si c'est une bonne ! lol

 

YVONLABAUDRUCHE19/02/2018 16:00

Les polémiques incessantes nous gavent tellement que l'on n'a pas très envie de rentrer dans le jeu surtout qu'au final tout cela reste un peu vain ...On peut toutefois poursuivre les échanges en considérant tout cela avec plus de hauteur et en  élargissant le champ des questions ...C'est vrai que je vais à l'occasion trépigner et certainement poster mais probablement avec un plus grand recul....Le débat est lancé grâce à notre indéfectible  Jeanne....

Partager cet article
Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 10:49

Je me suis exprimé largement sur ce site depuis des années , exprimant  surtout mon ressenti sur l'actualité sans tenir vraiment compte des questions et des interrogations de mes éventuels lecteurs : pour mieux  correspondre  aux attentes je vais céder un peu plus la parole aux visiteurs et si je vais encore poster de temps en temps , je répondrai surtout  aux  commentaires qui m'interpelleront sur tel ou tel sujet ...Piochez dans les nombreux articles , vous trouverez de quoi me  poser des questions , je ne manquerai pas de tenter d'y répondre et de vous donner mon point de vue ...On peut étendre les sujets au delà de la sphère politique ...Mes articles deviendront ainsi des échanges plus ciblés et plus utiles : je renouerai ainsi avec ma fonction d'enseignant ....C'est parti , j'espère être bombardé de questions : c'est un peu comme dans uns classe , ça va être timide au départ et puis ça va se détendre et les questios toutes plus pertinentes les unes que les autres vint fuser ...Les questions purement scolaires ne sont pas interdites , mes petites astuces pédagogiques ne sont pas des secrets ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 01:53

Drôle de commerce que celui de l'homme en rouge aux noirs desseins qui à son insu de son plein gré se laisse enregistrer en plein franchissement de la ligne rouge au milieu d'un parterre d'étudiants normalement acquis à sa cause : un Trump l'oeil  qui Outre Atlantique est assez   courant et à priori relativement efficace mais chez nous faire ainsi simultanément front et affront aux amis et aux adversaires est une stratégie plutôt borgne  qui si par malheur donnait quelques résultats laisserait présager un avenir plutôt sombre voire brunâtre pour le pays ...On en n' est pas là surtout que le contrevenant n'assume pas vraiment , le populiste américain semble moins couard ou plus fou et ne se répand jamais en plates excuses ...Ceci étant dit dans un monde de folie , on peut toujours progresser et rallier à sa cause des neuneus revanchards radicalisés ....Avoir le melon conduit à tous les excès surtout quand d'autres occupent toute la chaussée obligeant à rouler de plus en plus à droite ....La scène vue d'en haut ,juste un tableau ébauché et suggéré ( C'est le challenge que je me suis fixé) est déroutante ....YVONLABAUDRUCHE 

Tout en rouge : chiffon rouge et carton rouge ...
Partager cet article
Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 19:35

Les subordinations ne sont pas toujours faciles à prouver et à dénoncer , aussi pour mieux se faire comprendre , la tentation est grande d'enfoncer le clou et d'illustrer le propos avec des arguments immédiatement compréhensibles ...Ben sûr c'est manichéen et les situations sont souvent plus complexes que ce que l'on évoque avec ironie ...Tout ça peut effrayer le chaland échaudé par des polémiques stériles à répétitions qui amusent plus la galerie qu'elles ne font progresser le  pays ...Chacun pense que quoiqu'on  dise rien ne changera et qu'il est donc inutile de s'insurger ou de se joindre à des protestations ...Que l'on ne veuille pas se mouiller et afficher ses convictions (Quand elles honnêtes ce n'est pas un engagement qui fait courir un  quelconque péril) est une chose mais jouer en permanence  les ouailles par couardise exagérée , contribue à transformer notre pays en royaume avec des pratiques féodales qui nous éloignent toujours un peu plus de notre  idéal républicain ...Bien sûr quand on prend de la hauteur , c'est plus rassurant mais comme c'est moins drôle , ça peut moins attirer le lecteur ...Le défi c'est donc d'être drôle avec beaucoup de subtilité pour que les timorés ne s'enfuient pas ...Un vrai casse tête mais  un pédagogue opiniâtre ne recule devant rien ...YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 03:01

J'entends souvent les jérémiades de mécontents qui se répandent en plaintes et lamentations sur leur triste sort ...C'est vrai que les raisons d'être irrités et inquiets sont nombreuses mais quand j'invite à considérer la situation de  ceux qui sont vraiment les parias , l'intérêt devient moins grand frôlant l'indifférence et pouvant aller jusqu'à l'hostilité ...Contestation bien ordonnée commence par la plaidoyer pour soi même ...Ne parlons pas de mettre sur la place publique les anomalies et comportements contestables que l'on a repérés , de les signaler même dans des articles , le râleur prudent reste sur la réserve , un notable ou un bien placé pourrait se vexer et on ne sait jamais , on peut avoir besoin un jour ou l'autre de ses services ....Il m'est arrivé de montrer via mon téléphone portable mes articles à de grands râleurs , poliment ils lisent quelques lignes mais rapidement il me rendent l'appareil comme si il allait les brûler ou les contaminer : l'argument est toujours le même ...Ils ne sont pas intéressés par les nouvelles technologies et préfèrent prendre l'air...Ce à quoi je pourrais leur répondre  que je jardine , marche , coupe et fend du bois plusieurs heures par jour en plus de mes interventions sur les réseaux mais lasséet un peu écoeuré , je ne riposte plus ....YVONLABAUDRUCHE 

Le Français est en général râleur mais très égocentrique et prudent ...
Partager cet article
Repost0
18 février 2018 7 18 /02 /février /2018 02:14

Des jeunes , normalement  ça se laisse impressionner facilement et la tentation est grande de fanfaronner auprès deux en se laissant aller à quelques vraies ou fausses confidences juste pour faciliter les échanges : des étudiants d'une prestigieuse école de commerce ne peuvent être qu'à droite et même très à droite et le risque est faible de se retrouver en  porte à faux ...Le président des Républicains jouant le grand frère sympa n'y est pas allé de main morte dans de présumées révélations que seul un bien introduit dans les hautes sphères serait sensé connaître ...Ce faisant , il a donc gagné le gros lot et ce à cause d'un petit mouton noir au milieu de congénères tous plus moutons libéraux les uns que les autres ...Pas malin celui qui n'a pas pensé qu'un petit malin pouvait le piéger ...Maintenant , il va falloir riposter en adoptant une stratégie chère aux  Républicains : la victimisation ....Juste pour plaisanter : est-ce que YVONLABAUDRUCHE irait jusqu'à imaginer qu'il est surveillé et sous contrôle parce qu'il tient un blog qui contient des articles qui ne peuvent pas plaire à tout le monde ? Ce serait bien sûr pure paranoïa et un grand honneur qu'on ne lui fait pas .... Dans la vie , il faut savoir rester modeste et malicieusement prudent ....YVONLABAUDRUCHE 

Quel est le petit malin qui a voulu jouer un mauvais jouer à Wauquiez ...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens