Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 11:56
La fonction publique au pilori : les candidats  républicains  s'en donnent à coeur joie ...

Faire travailler fonctionnaires plus dans le mois et plus longtemps dans la carrière en la rendant plus précaire avec des règles de départ à la retraite revues et corrigées en s'attaquant simultanément à la sécurité de l'emploi , et au statut des agents ... voilà la fonction publique dans l'œil du cyclone , les édiles qui ont connu ou qui connaissent des ennuis judiciaires ne sont pas les moins virulents dans les propositions décoiffantes........Des réformes pourquoi pas ? Mais celles ci n'ont pour seule motivation que de glaner les voix des pauvres gens du privé radicalisés à droite tant on les a maltraités ....Des agents assumant mal leurs responsabilités , on peut en trouver dans le public comme dans le privé , normalement , il existe des contrôles et ce sont bien souvent les protections politiques qui empêchent les mutations lorsque les rapports sont accablants par contre gageons que si la sécurité de l'emploi n'est plus assurée dans les institutions publiques , les gêneurs seront vite éliminés par les édiles et les grands pontes , on pourra faire une croix sur les garanties d'indépendance et les griefs à l'égard des personnel relèveront plus des options politiques ou syndicales qu'au manque de travail ou de compétence ...Opposer public et privé relève d'une grande perfidie : certains couples sont composés d'une femme fonctionnaire et d'un mari occupant un poste dans le privé et réciproquement : la sécurité d'emploi de l'époux ou de l'épouse permet de limiter la casse quand arrive la tourmente et avec les adeptes du libéralisme débridé , l'avenir des ménages est souvent incertain ....Pas de langue de bois avec monsieur Copé juste une langue de vipère qui saute sur la première opportunité pour tenter de se montrer plus venimeuses que celles des autres serpents qui grouillent dans le nid républicain et même à l'occasion socialiste ...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 21:23

Répéter un mensonge n'en fera jamais une vérité. Chez Nicolas Sarkozy, ce n'est pourtant pas faute d'essayer. Depuis plusieurs semaines, malgré les vérifications scrupuleuses faites par la presse de nombre de ses propos sur ses démêlées avec la justice, l'immigration ou encore les retraites, l'ex-chef de l'Etat qui aspire à le redevenir, candidat à la primaire à droite, répète des affirmations erronées. La preuve par cinq.

Non, Nicolas Sarkozy n'a pas bénéficié de cinq non-lieux

Pour mettre le plus de distance entre lui et ses démêlées avec la justice à l'approche de la primaire, l'ancien chef de l'Etat affirme en boucle qu'à chaque fois que son nom apparaît dans une affaire, il en ressortirait blanchi. Pour asseoir sa probité, il assure qu'il a bénéficié de cinq non-lieux.Un argument énoncé mercredi, sur Radio classique -"Vous pourriez dire que j'ai obtenu encore un non-lieu, le 5e, mais ça personne n'en parle"- qui avait déjà été entendu une semaine auparavant sur Europe1 et plus tôt sur France 2. Problème: c'est faux.Comme l'explique L'Obs, Nicolas Sarkozy a bénéficié d'un non-lieu dans le volet abus de faiblesse de l'affaire Bettancourt et un non-lieu général a été prononcé dans l'affaire des pénalités imposées, mais payées par l'UMP, pour le dépassement de son plafond de dépenses de campagne en 2012. Nicolas Sarkozy, présumé innocent, reste mis en examen dans l'affaire des "écoutes" et dans le dossier Bygmalion, pour "financement illégal dede campagne électorale". Le parquet a requis son renvoi devant le tribunal correctionnel.

Les centres de déradicalisation existent déjà

Depuis des mois, Nicolas Sarkozy réclame l'ouverture de centres de déradicalisation pour lutter contre les djihadistes et le terrorisme. "Il faut créer [ces] centres", tonne-t-il au lendemain des attentats du 13 novembre. L'idée, déjà dans les cartons depuis plus d'un an, est officialisée le 25 janvier 2016: des quartiers de déradicalisation seront mis en place dans certaines prisons. Le 9 mai, Manuel Valls annonce la création de centres de déradicalisation dédiés -à terme un par région- en France. Le premier a ouvert ses portes en Indre-et-Loire en septembreLIRE AUSSI >> Centre de déradicalisation en Indre-et-Loire: poudre aux yeux ou projet novateur? Pourtant, Nicolas Sarkozy continue de réclamer des centres de déradicalisation. Sur TF1, après l'attentat de Nice, il se désolait qu'aucun centre "n'ait été ouvert en 18 mois". Lors de son passage dans L'émission politique, il réclamait à nouveau la création de tels centres. Le premier a donc ouvert ses portes en septembre et treize autres sont prévus.

Il est toujours impossible d'enfermer les fichés S

Entre la volonté vaine et l'injonction impossible à mettre en oeuvre, Nicolas Sarkozy répète pourtant à l'envie -au JT de TF1 en juillet dernier, sur France 2 en septembre- qu'il veut placer en rétention administrative, sans contrôle judiciaire a priori, les personnes fichées S au nom du "principe de précaution". Une demande qui est, en l'état actuel du droit, parfaitement inapplicable comme l'a démontré L'Express, Le Monde ou encore l'Obs mais aussi le Conseil d'Etat, en novembre 2015. Nicolas Sarkozy n'a pas pu passer à côté.

Non, un lycéen sur deux ne sera pas centenaire

C'est l'argument massue pour justifier l'allongement de la durée du travail voulu par Nicolas Sarkozy à 64 ans à l'horizon 2025: "Presque un lycéen sur deux sera centenaire!", assure-t-il sur France 2, en septembre. Comprenez: comme l'être humain vivant plus longtemps, il doit travailler plus longtemps. CQFD.

Problème: l'argument est "farfelu" assure Libération qui l'a décortiqué... en 2011. Il provient d'un malentendu qui remonte aux débuts des années 2000. D'après l'Ined, l'Institut national d'études démographiques, 11% des enfants nés en 2000 pourraient devenir centenaires. Pas un sur deux.

Non, 5% des délinquants ne font pas 50% de la délinquance

C'est une des affirmations préférées de Nicolas Sarkozy, qu'il a toutefois mise de côté depuis quelques mois, non sans l'avoir usée jusqu'à la corde depuis 2007. Selon lui, la moitié des crimes et des délits sont le fait d'une toute petite partie des délinquants. Une contre-vérité imprimée noir sur blanc dans son livre La France pour la vie, paru au début de l'année.

Comme l'explique Libération et Le Monde, cette statistique est issue d'une étude déclarative, et non pas d'une enquête chiffrée, menée par un sociologue en 2001 et qui ne concernait que des mineurs, que Nicolas Sarkozy a ensuite généralisée puis répétée, malgré les explications apportées par la presse. Un mensonge parmi 17 autres qui lui vaudra d'être sacré "meilleur menteur en politique" début 2015

Une bonne propagande , c'est souvent de grandes mises en scène et des discours tellement assénés qu'ils paraissent incontestables ...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 11:34
En résistance contre la connerie inexorablement orientée vers la droite extrême ...

Le front national quasiment dépassée à ses extrémités , ce n'est pas vraiment le pied pour le citoyen ordinaire qui aurait bien envie ces derniers temps de déchirer sa carte électorale tant les propositions dites honnêtes sont tronquées et malhonnêtes ...Des programmes attrape-nigauds qui jouent plus sur les frayeurs , la colère et la rancœur que sur la réelle nécessité de redresser la pays ... Le Figaro nous dit que Barbelivien qui s'y connaît en chansons subtiles et profondes trouve Minus très sympathique ; qui aurait pu en douter un instant ? Les concurrents du petit au sein des primaires républicaines , tous d'anciens grand copains qui courent derrière ses idées empruntées aux frontistes en faisant de la surenchère ...Quant à moi , je ne suis qu'un père tranquille (Pas vraiment serein devant tout ce cirque) bien décidé à entrer en résistance ....Très écouté ou pas vraiment entendu , je m'exprime tout de go en considérant avec hauteur le pataquès fait autour des candidatures des uns et des autres ...L'extrême droite , ce n'est vraiment pas mon truc ...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 08:28

.

"Respect, ça ne veut pas dire approbation ni estime". C'est en ces termes qu'Eric Zemmour a assuré sa défense, ce samedi, alors qu'il est visé par une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme". En cause, sa sortie dans le dernier numéro de Causeur. "Je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient - ce dont nous ne sommes plus capables", avait-il notamment lâché. A LIRE >> Eric Zemmour visé par une enquête pour "apologie du terrorisme"Ce samedi soir, Eric Zemmour se défend de toute "glorification" du terrorisme. "Je ne respecte pas des gens qui tuent des enfants et des femmes", glisse-t-il sur BFMTV. "Je dis qu'il faut arrêter de les mépriser, parce que si on les méprise, on ne peut pas bien les combattre (...) Ca veut dire les prendre en considération, pour mieux les affronter", veut-il nuancer

On peut ne pas mépriser sans respecter pour autant et Zemmour qui n'a de cesse de mettre de l'huile sur le feu et de mener sa croisade étayée par des faits historiques revus et corrigés en les arrangeant à sa sauce court de polémique en polémique s'assurant ainsi une notoriété auprès de fans qui trouvent en cet infernal un opportun et très entendu porte-voix .... Infernal est issu du mot enfer et c'est ce qu'ont vécu les victimes du terrorisme et leurs familles : tout journaliste digne de ce nom ne peut pas jouer avec les mots en se jouant de leur douleur même si à postériori il s'en défend ...Ceux qui dans cette affaire se frottent les mains se sont les commanditaires de ces crimes odieux qui n'ont rien de respectable et surtout pas les motivations: quant aux endoctrinés , ce ne sont pas des guerriers , ce sont des esprits égarés pleins de rancune dans un monde où pour faire de l'audience et en quelque sorte leur beurre des journalistes excitent quotidiennement les uns contre les autres ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 21:55
«C'est un porc, un escroc, un abruti, une honte pour ce pays»

Voilà tout de même un personnage américain, blond populiste ,candidat à la Maison Blanche soutenu par quelques personnalités politiques françaises qui apprécient ses outrances et sa xénophobie assimilées à une forme de franchise ...Nous n'avons pas tout à fait le même et c'est heureux mais plusieurs de nos édiles cumulent quelques unes des options ...A deux ou trois bien choisis , droite et gauche confondues , nos brillants représentants peuvent toutes les rassembler ...Le plus étonnant c'est la cohorte de fans qui acquiescent et applaudissent les énormités de ces bonimenteurs vulgaires ,cyniques , hypocrites et perfides ....Nous n'avons pas parmi nos vedettes françaises de courageux à l'instar de De Niro pour dénoncer les imposteurs et les menteurs qui briguent les plus hauts postes .....YVONLABAUDRUCHE

«C'est un porc, un escroc, un abruti, une honte pour ce pays»
«C'est un porc, un escroc, un abruti, une honte pour ce pays»
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 19:29
Gremlins , farfadets, vrais fadas , bouffons , trolls radicalisés  arrêtez vos conneries ...

Pas une journée sans son lot de conneries et curieusement quelques petits en taille sûrs de la grandeur de leur esprit débordent d'imagination et d'inventivité pour combler leurs fans...Carton plein pour ces espiègles qui nourrissent leurs ambitions à coup de provocations , de phrases assassines parfois totalement irresponsables ...Les enfiévrés appellent cela de la franchise , c('est simplement ce qu'ils veulent entendre et cette apparente vérité distillée par des menteurs avérés ,des revanchards haineux , des frustrés fielleux ne peut que satisfaire la crétinerie partisane : elle a le vent en poupe et si dans la tempête qui s'annonce ,et qui risque de ne pas épargner la France du milieu et d'en bas elle subit elle aussi des préjudices , elle l'aura bien cherché et nous ne la plaindrons pas...Effet boomerang ....Fadas , bouffond , trolls radicalisés , vous avez votre public et ils vous méritent bien ...YVONLABAUDRUCHE

Gremlins , farfadets, vrais fadas , bouffons , trolls radicalisés  arrêtez vos conneries ...
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 09:37

Jadis entrer dans la fonction publique(Enseignement , santé , magistrature , sécurité civile... ) ce n'était pas s'engager pour toucher le pactole car pour le fonctionnaire de base les rémunérations étaient loin d'être élevées : aucune chance de spéculer et donc de devenir milliardaire d'ailleurs pour beaucoup l'objectif était plus de répondre à une vocation que de s'enrichir ....Dans une France qui se radicalise à droite et se poujadise , il est de bon ton d'opposer le public au privé et tous les candidats à la primaire républicaine s'y collent quant aux candidats de gauche certains adhèrent : idées poisseuses et malsaines qui vont conduire à une paupérisation grandissante des services publics , à une expansion des assurances privées et donc à favoriser les nantis au détriment des gueux ...Ces mêmes gueux prêts à sacrer des individus pas tous très recommandables et à permettre le massacre de leurs maigres avantages et acquis sociaux ....Quant au haut fonctionnaires , ils seront tous à la botte le doigt sur la couture du pantalon qu'ils devront baisser en permanence , on aura ainsi une idée de leur genre ...Avant d'aller ou de ne pas aller voter , je recommande la lecture de mes articles , associez vos voisins , vos amis , vos proches à cet exercice de salubrité publique : faites le pour vos enfants et petits enfants ..L'air devient irrespirable , la pollution est aussi dans les cœurs.....YVONLABAUDRUCHE

C'est l'une des propositions chocs des candidats à la primaire à droite : aligner les régimes de retraite du public et du privé. Sarkozy, Fillon, Juppé, Copé, Le Maire... La plupart des prétendants à l'Elysée dans ce camp politique souhaitent en finir avec les différences de traitement entre les fonctionnaires et les salariés du privé. Une réforme claire. Mais, visiblement, très difficile à appliquer. C'est ce que pointe un rapport de la Cour des comptes. Au cours de leur travail consacré aux « pensions de retraite des fonctionnaires », les Sages se sont penchés sur cette piste de réforme. Et ils émettent de sérieux doutes sur sa faisabilité.

Aujourd'hui, le montant des pensions des fonctionnaires est calculé sur les six derniers mois de salaire. Dans le privé, ce sont les vingt-cinq meilleures années qui sont prises en compte. Pour lutter contre les déficits publics, il s'agirait donc d'appliquer à tout le monde la règle du privé. Problème — technique mais essentiel —, les logiciels de gestion des ressources humaines dans la fonction publique ne conservent les fiches de paie des fonctionnaires que pendant cinq ans. Après, elles sont effacées. Impossible, donc, de retrouver les vingt-cinq meilleures années d'un agent...

Autre difficulté, cette réforme aurait, dans un premier temps, un coût pour les finances publiques. Car aligner le public sur le privé revient aussi à appliquer les mêmes taux de cotisation. Or, actuellement, ils sont beaucoup plus élevés dans le public. La réforme se traduirait par 28 Mds€ de baisse de cotisation employeur dans la fonction publique. Le hic, c'est que, dans le même temps, les retraites à payer, elles, seraient toujours aussi coûteuses. Il faudrait donc pendant plusieurs années que l'Etat mette la main à la poche et compense le trou. La réforme ne deviendrait « rentable », selon la Cour des comptes, qu'après dix-sept ans.

Pour contourner l'obstacle, les futurs présidents pourraient, comme le propose Alain Juppé, décider d'appliquer ces nouvelles règles uniquement aux nouveaux fonctionnaires. Dans ce cas, la réforme traînerait en longueur. Les économies pour les finances publiques seraient maximales à la fin de cette période de transition. Soit dans... soixante-dix ans. La Cour propose une autre réforme, plus « envisageable », en modifiant quelques paramètres, comme allonger la durée de référence de quelques années.

Non, les fonctionnaires ne partent plus majoritairement à la retraite plus tôt que les salariés du privé. Selon la Cour des comptes, qui a étudié les effets des réformes des retraites menées depuis 2003, les agents de la fonction publique d'Etat liquident désormais leur retraite à 62,1 ans et leurs homologues des hôpitaux et des collectivités territoriales à 62,8 ans. Un âge à comparer à celui des salariés du privé, qui partent en moyenne à 62,3 ans à la retraite. Création d'un système de décote et surcote comparable au privé, alignement à 62 ans de l'âge légal de départ en retraite, etc. Ces réformes « ont eu un effet sensible sur l'âge moyen de départ en retraite des fonctionnaires, en augmentation de deux ans en moyenne », note la Cour des comptes.

Deux autres raisons sont avancées par la Cour pour expliquer ce rapprochement entre public et privé. D'abord, la fin d'un avantage permettant aux fonctionnaires de partir en retraite sans condition d'âge s'ils ont eu trois enfants et qu'ils se sont arrêtés de travailler pour les élever. Dans le même temps, les salariés du privé ont, eux, davantage bénéficié de départs en retraite anticipée pour carrières longues. En revanche, les fonctionnaires dits, dans le jargon administratif, « actifs », c'est-à-dire les 700 000 agents qui bénéficient d'avantages liés à la dangerosité ou la pénibilité de leur métier (policiers, pompiers, aides soignant, etc.) continuent de partir plus tôt à la retraite.

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2016 6 08 /10 /octobre /2016 05:09
La boîte à outils d'un populiste prêt à  tout pour se faire élire ...

Vidons la sarcoche du populiste qui au passage vous fera remarquer que tous les enseignants sont nuls puisque l'un deux, en l'occurrence moi même vient de faire une faute d'orthographe grossière : il ne comprend en général qu'un humour : le sien...Haine et acrimonie dûment macérées concoctées par une équipe de choc et servies à une bande de neuneus enfiévrés ...La démocrassie directe c'est ça , seconde inexcusable erreur avec un néologisme qui montre route l'étendue de ma bravitude car je ne crains pas de m'exposer ....Pas de populisme sans connivences médiatiques : tout cela à un prix et les oboles de mémé zinzin et les bidouillages urbi et orbi peuvent contribuer à gonfler le pactole nécessaire pour mettre en œuvre une bonne propagande : le peuple aime les jeux de cirque et les grandes comminions festives tricolores ...Dans le capharnaüm populiste , on peut donc piocher deux ou trois référendums opportuns et bien clivants , une pincée d'islamophobie , un doigt de xénophobie , des cibles de couleur ,des baisses d'impôts , du répulsif et des matraques pour fonctionnaires , du fil barbelé , des grosses ficelles ,des lingots , de vieilles factures , quelques casseroles dissimulées , quelques photos de pin up ...Un vrai trésor en quelque sorte pour un bricolage hors pair ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 12:59
Heureux , sont ceux qui sont atteints du syndrome Gilles de la Tourette ...

En préalable , je tiens à présenter mes excuses à tous ceux qui souffrent de dette maladie neurologique invalidante et dont les principaux symptômes sont des raclements de gorge ; de tics et accessoirement la prononciation de mots obscènes ...La conjoncture et le contexte , si nous n'étions pas raisonnables et courtois ne pourraient que nous inciter à déverser des mots qui soulagent et rien de telle que de la grossièreté pour étancher une colère grandissante ...Je vais me contenter d'un Putain , quelle bande de cons pour fustiger tous ses connards qui rivalisent d'idées xénophobes et réactionnaires pour tenter de triompher dans une confrontation ubuesque ...Veuillez faire preuve d'un peu d'indulgence à mon égard en parcourant cet art, ce n'est qu'une impolitesse liée aux circonstances actuelles donc à priori provisoire ... Merci de bien vouloir me pardonner cet excès .....YVONLABAUDRUCHE.

Heureux , sont ceux qui sont atteints du syndrome Gilles de la Tourette ...
Partager cet article
Repost0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 11:21
Panurgisme citoyen ...

Décentralisation et mutualisation des moyens contribuent à doter le pays de structures administratives de plus en plus importantes dans un souci d'efficacité et pour plus d'économies en principe ...Pour répondre aux nouveaux besoins générés par ces nouvelles entités , on construit à tour de bras et on modernise , les anciennes bâtisses étant devenues trop exiguës voir obsolètes ...On homogénéise , on optimise et tout devrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes ... le moindre changement de ligne budgétaire , la moindre recette ou dépense font l'objet d'une délibération avec un vote ...Tant de respect des règles ne peut que nous laisser béats d'admiration et nous ne pouvons que nous féliciter d'appartenir à un pays si attaché aux valeurs démocratiques ....Pour parfaire le tout , chaque participant très au fait de ce qu'est la comptabilité communale et pour qui les subtilités d'un budget n'ont plus de secret a reçu un pavé de plusieurs feuillets lui exposant dans le détail les sujets qui vont être traités ...On jongle donc avec les centaines de milliers d'euros et comme tout le monde est parfaitement informé , tout le monde reconnaît que la gestion des affaires est parfaite car unanimement tous les votes abondent en ce sens ...Merveilleux pays , il paraît qu'ailleurs , c'est beaucoup moins bien ...Des citoyens ou des ouailles , heureux élus avec deux ou trois moutons noirs vire remis dans le droit chemin....YVONLABAUDRUCHE

Panurgisme citoyen ...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens