Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 09:45

La lettre dont j'ai fait une copie n'a qu'une faiblesse , c'est que l'on aimerait bien en savoir plus sur son ou ses auteurs ...La manipulation est toujours envisageable dans des moments ou certains se permettent quasiment tout ...Il est vrai qu'à l'heure où les récriminations les plus sensées peinent à trouver de larges tribunes , la diffusion à grande échelle de cette lettre ouverte est assez stupéfiante ...ça  m'intéresse de savoir comment faire pour gagner autant en visibilité et pourquoi les entraves habituelles ont été inactives ...Rêvons tout de même un peu car le propos reste juste même si on aimerait un peu plus de clarté dans l'identification mais peut-être certains se posent -ils les mêmes questions à propos de cet YVONLABAUDRUCHE qui sévit sur la toile et qui produit beaucoup pour à priori ne rien gagner à peine une petite notoriété : un  comble  et presque un crime de lèse-majesté à notre époque ......YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 07:22

Cher François, je suis un jeune normal. Pas un normalien, non, juste normal. Je suis une bien modeste incarnation de ceux que tu prétendais vouloir représenter il y a cinq ans, un jeune qui a cru en la politique en 2012. En connais-tu encore, toi, des gens qui s'enthousiasment devant les primaires? A l'époque, la classe politique, en général, ne me donnait pas encore de boutons -je ne peux pas t'en imputer l'entière responsabilité, mais tu noteras que c'est toujours la même classe, de la même école, qui chahute.

Je dois même t'avouer que tu m'avais convaincu de la nécessité d'avoir un président "normal" après l'hystérie des années précédentes, même si c'était aussi l'effet annoncé de l'alternance, une première après 17 ans de présidence de droite. En 2012, la presse louait ton art du consensus -tu lui consacrais déjà beaucoup de temps. Tu apparaissais déterminé à défendre tes convictions sur l'Europe, sur l'emploi, la croissance, le pouvoir d'achat, les petits salaires... J'avais bien noté que la sécurité n'était pas ton fort mais, heureusement, on ne t'avait pas élu pour ça.

La plupart des jeunes n'ont plus d'idéal politique

Je suis moi-même suffisamment normal pour écrire cette modeste lettre sans autre prétention que de t'informer sur l'état de tes jeunes troupes. Nous sommes peu nombreux en état de combattre, la plupart étant maintenant sans idéal politique, voire sans espérance pour des jours meilleurs. Alors, je ne te parlerai pas du chômage. Je risquerais de m'embourber dans ces histoires d'inversion de la courbe -je pourrais même finir par te croire quand tu répètes que "ça va mieux". Je ne te demanderai pas non plus de comptes au sujet de la croissance, j'ai bien trop peur de ne pas comprendre tes rigoureuses théories économiques sur fond de crise mondiale et d'exigences de bruxelloises.

Je ne te parlerai pas non plus de l'Europe dont tu promettais une relance de la construction. L'Europe te remercie d'avoir inversé une tendance à l'austérité tellement marquée qu'elle vire maintenant aux nationalismes brutaux. J'aurais eu envie de te parler de politique étrangère -ce formidable outil qui a fait la force et le rayonnement de la France et dont nous étions, même sous Chirac, si fiers- mais ton prédécesseur et toi avez sabordé le bateau, d'abord en Libye, maintenant en Syrie où tu t'entêtes dans ta politique du ni-ni. Personne n'y gagne, et surement pas les Syriens.

Le besoin d'un projet de société

Bref, ce dont je voulais te parler François, c'est d'espoir. Une notion qui s'embarrasse mal de chiffres. L'espoir se sonde quotidiennement dans la rue, dans les transports, au comptoir d'un bistrot, chez l'épicier du coin, au bureau avec les collègues, dans la famille, avec les amis. Certes, le pouvoir isole, le Palais encore plus. Mais tout de même François, à ce point? Depuis combien de temps es-tu devenu aveugle à la rue? Les tensions permanentes, la méfiance généralisée, les services sociaux débordés, ta belle jeunesse diplômée sur la touche, la paupérisation croissante, les SDF toujours plus nombreux, l'abaissement généralisé des ambitions, des envies, des projets et, petit à petit, l'espoir d'une vie meilleure qui s'envole.L'espoir, c'était la seule chose que tu aurais pu insuffler aux gens! Une simple obligation de moyen, comme diraient les juristes. Du vent! Oui, du vent. Un foutu souffle, une franche énergie, une confiance lucide, un truc vigoureux qui nous fait rêver et qui nous projette dans une direction commune. Un projet de société qui nous redonne l'envie de vivre ensemble plutôt que l'envie de s'expatrier comme c'est le cas de 60% des jeunes. Dès le début, tu as préféré t'engager dans des objectifs chiffrés de comptable que tu n'as pas pu tenir, faisant fi de l'urgence sociétale à retisser du lien. Tu vas me dire que ça aurait été de l'inconscience de laisser filer les dépenses. L'inconscience, c'est d'avoir privilégié les exigences de Bruxelles au détriment d'un espoir en l'avenir. Mais, au fait, combien ça coûte un projet de société? Je ne sais pas, mais avec un peu d'audace et d'indépendance, on aurait surement pu rembourser en plusieurs fois.

Court-circuiter les circuits politiques pour mieux agir

La transition écologique aurait pu être ton projet. Nous faire manger mieux, aider nos agriculteurs à être moins dépendant des aides et mieux rémunérés pour leur travail, raccourcir les circuits de production, arrêter de faire venir tout et n'importe quoi depuis l'autre bout du monde. Je sais bien que c'est facile à dire, mais on n'y coupera pas: on a qu'une planète, les sociétés changent, les modèles de consommation aussi.

Heureusement, tout n'est pas si noir. Entends-tu cette poussée populaire, fruit de la désillusion collective, qui manoeuvre pour trouver des solutions concrètes? As-tu remarqué que cette France-là, la France des engagés, des militants, des élus associatifs, cette France ambitieuse qui ne coûte presque rien au contribuable, court-circuite les circuits politiques pour mieux agir? A l'heure d'une telle crise de confiance envers la classe politique, un projet de société ne pourra qu'émerger au travers des initiatives qui essaiment à l'échelle des territoires et des quartiers. Les sociétés changent, les modèles de gouvernance aussi.

Mais le pire, c'est que la plupart de tes potentiels successeurs, en plus de ne pas avoir compris l'urgence du chantier, n'ont pas non plus compris qu'ils ne pourront pas le mener. La primaire de la droite incarne l'anti-projet de société. Ils se retrouvent entre vieux copains, ils pinaillent à tort et à travers et l'espoir n'y est plus. Quand je les entends jurer qu'il faut "dire la vérité aux Français", j'ai la triste impression qu'ils n'ont pas compris le message. La vérité, les gens la connaissent malheureusement mieux que les candidats. Alors, comment croire à nouveau en une alternance? Regarde qui est la seule à laisser croire qu'elle incarne un projet de société. Est-ce vraiment avec elle que tu comptes nous laisser?

Voilà une interpellation qui résume bien le désarroi des gens normaux face à une classe politique de droite , de gauche et même d'extrême droite qui n'a rien compris ...Les jeux politiciens largement relayés par les médias se poursuivent faisant fi de la grande désespérance des uns et des autres , pis encore ils promettent plus de sang et de larmes comme si la rédemption du pays était à ce prix : vision rétrograde et obscurantiste du progrès qui dans notre histoire et dans celle du monde a conduit à  produit de grands désastres ...Qu'un jeune  résume si bien la situation , utilisant les mots justes et sans artifices me redonne cependant quelque espoir pour l'avenir ...Un tel message mériterait d'être diffusé à profusion , c'est pourquoi à ma modeste échelle , je lui offre la publicité qu'il mérite ...Bertrand , je ne te connais pas mais j'aurais aimé t'avoir dans ma classe , j'ai formé et éduqué bon nombre d'élèves normaux de ce type qui à l'âge adulte n'ont d'autre ambition que d'exercer un métier qu'ils aiment et d'offrir à leurs enfants un monde meilleur, plus solidaire , plus humain , moins soumis aux cupides , aux affairistes , aux pollueurs , aux fanatiques , aux bonimenteurs ...Je ne mettrai pas de note à cette lette ouverte , l'élève dépassant le maître , excusez du peu , je la trouve sublime ....Son auteur restera probablement quasiment anonyme , c'est à la fois préférable et un peu dommage ...C'est vrai qu'une certaine presse aurait tôt fait de s'accaparer de cette pépite pour la dépecer....Bertrand que tu sois un ou plusieurs , ce qui est dit est bien dit et ma foi nous verrons ce qu'il adviendra de cette magnifique alerte , d'autres sont probablement en cours de germination et les prises de conscience étant positives , on peut être moins pessimiste sur la tournure des événements pour le moment bien mal engagés ...Bonne lecture assez copieuse pour ce début de semaine et bonne journée sous la tempête ......YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 11:14

Ceux qui savent recevoir aiment  aussi  beaucoup donner et on ne peut dans ces conditions  que recevoir de bonne grâce ...Ne pas fâcher les généreux donateurs est la base de la diplomatie et en   chacun de nos politiques sommeille un grand diplomate qui dort parfois sur un gros matelas de billets qu'il a eu la politesse de ne pas  refuser ...Impossible de ne pas donner l'absolution en échange à ceux qui soignent si bien les mécréants quand ils sont à l'écoute ...Femmes ils les aiment même voilées car  des gens qui se répandent en si grandes largesses ne peuvent pas avoir l'esprit étroit et le voile c'est juste pour ne pas offenser le regard des occidentaux devenu très prude en terre étrangère accueillante ...Je salue bien bas tous ceux qui nous expliquent si bien  les relations diplomatiques ......YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 10:37

S'échiner à longueur de journée pour réaliser des actions en faveur de ses compatriotes n'est pas toujours payé de retour et comme c'est bêta , beaucoup s'accrochent désespérément alors qu'il serait si facile de disparaître pour commencer à prendre de la valeur...Nos grandes figures historiques passées  de vie à trépas et qui donc ne dérangent plus personne ont été ainsi ripolinées ...C'est réconfortant de savoir que l'on peut avoir un bel avenir quand on n'en a plus ...Se tuer à la tâche peut donc faire accéder à la renommée : post mortem c'est pas enthousiasmant mais ça peut faire le bonheur d'un monsieur Chrysanthème aimant les éloges funèbres ...C'est entendu on ne vous entendait pas bien de votre vivant et maintenant que l'on vous célèbre vous faites le mort : vous êtes vraiment de mauvaise foi ....Un vrai sujet de Toussaint  que bien sûr vous aurez à cœur de ne pas enterrer .....Du YVONLABAUDRUCHE tout craché , du spécifique et de l'inédit réservés aux seuls  amis et initiés avant d'être livré au grand public , le plus tard possible  espérons le .....

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 10:08

Les gens hyper friqués fascinent, tout d'abord parce qu'ils distribuent , jobs avantageux , cadeaux  luxueux , vacances à l'œil dans des lieux prestigieux , personne ou presque ne résiste  avec comme alibi , le devoir de discuter avec tout le monde dans l'intérêt du pays bien sûr et la possibilité ainsi  rendre plus humain les grands cyniques considérablement enrichis ... L'influence à l'évidence fonctionne plutôt  dans l'autre sens et le nombre de corrompus de droite comme de gauche ne cesse de s'accroître ....Les chouchous de ces êtres fascinants peuvent tout s'autoriser et se permette , les dérangeants sont virés , les magistrats récalcitrants moqués et décrédibilisés et les adversaires un brin honnêtes méprisés pour leur manque de réussite clinquante ....Des hordes de fans pour se laisser manipuler , abuser et pour adhérer à des discours , provocateurs ,  mensongers , propagandistes et populistes au dernier degré ...Si tout le monde avait fait preuve d'un peu plus de clairvoyance et de probité , nous n'en serions pas là ...Effectivement , il est un craindre qu'une caricature de gouvernant ne soit à la tête d'une des  nations les plus puissantes du monde ....Pour le moment ce n'est pas drôle mais ça peut encore tourner plus mal incessamment ...La faute à pas de chance bien sûr ....Verdict bientôt !   YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2016 7 06 /11 /novembre /2016 06:51

Les journalistes  qui  essaient  d'accomplir convenablement leur job ( Et je n'en doute pas , face aux pressions , menaces de procès en diffamation ou de mise au placard , ce ne doit pas être facile) se heurtent dans le pire des cas à des fins de non recevoir et dans le meilleur à des réponses offusquées et méprisantes assénées avec condescendance ...Pour résumer ,c'est nous n'appartenons pas au même monde : vous c'est l'univers des calomnies et des ragots nous c'est le cercle sérieux des gens responsables qui connaissent bien les dossiers et qui sont bien loin des basses contingences ....La presse , ils s'en servent pourtant beaucoup , mettant en vitrine leur intimité avec des mises en scène mielleuses et diffusant à l'envi leurs messages de propagande tenant plus du slogan que du discours honnête ....Comment peut-on penser qu'ils se laissent aller à des malversations et qu'ils puissent avoir de mauvaises fréquentations ? Les affaires se multiplient avec toujours les mêmes comme protagonistes mais tout ça ce sont des rumeurs de bas  étage , de la pâtée pour les bestiaux que nous sommes qui n'ont rien compris au grand monde  qui sait si bien se tenir en société ...Les journalistes c'est juste bon à s'essuyer les pieds dessus et à passer les plats et éventuellement à assurer la promo d'un livre ou d'une candidature ...S'il le faut , ils veulent bien se faire étriller pour les besoins de la cause mais raisonnablement sinon gare au siège éjectable ....Les grands amis sont lç pour veiller au grain ...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 18:19

Grand maître dans le cirage de pompe , le petit protégé de Chirac , n'a pas hésité un instant à soutenir Brutus dans la course à l'Elysée   pour 2017 ...Quel est le deal ?Harry Potter président des maires de France , éternel jouvenceau nourrit de grandes ambitions et mise tout sur le gourou qui lui promet  monts et merveilles dans un avenir proche ...Bolloré , industriel majeur proclame à la cantonade le Minot ...Les  amis bienfaiteurs de mes bienfaiteurs   sont mes amis susceptibles de devenir mes bienfaiteurs et à cet égard ils sont majeurs ...Majeurs pour la suite de ma carrière bien sûr ...Voilà probablement le raisonnement suivi  par Baroin dont chacun ces derniers temps égratigne le nom , SI Bayrou est au centre , lui est là où ses intérêts l'appellent , .En bon maçon pas toujours franc , il construit son avenir .....YVONLABAUDRUCHE

François Baroin: "Vincent Bolloré est un industriel majeur" Un  grand frère sans doute ?
François Baroin: "Vincent Bolloré est un industriel majeur" Un  grand frère sans doute ?
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 17:16

Je le consens ce n'est pas bien de se moquer mais pour tous ceux qui aiment  tant le tralalère  médiatique ce n'est pas leur faire offense que de comparer leur casting à celui de la saga qui a tenu en haleine tant de téléspectatrices et  téléspectateurs   français ...Dans la distribution et pour que tout cela ait de l'allure , il faut un JR : menteur , prétentieux , cynique , manipulateur ...Certains me diront que  plusieurs ont le profil pour le  personnage  ce à quoi je rétorquerai qu'un seul possède toutes les options ...A vous de deviner lequel ? Si vous appréciez ce jeu , vous pouvez poursuivre la distribution de rôles mais sachez le , ils  n'en  revendiquent qu'un : le plus prestigieux bien sûr : Dallas avec son univers  impitoyable est de retour ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 16:24

Comment un individu aussi  médiocre et peu recommandable queTrump  est-il arrivé au sommet de l'Etat jusqu'à potentiellement pouvoir prétendre à la présidence? ça surprend et ça interpelle , nous avons les mêmes au profil peut-être moins caricatural mais tout aussi  cyniques  et prêts à tout pour servir leurs ambitions ...Ces gens là après avoir passé leur vie à intriguer se retrouvent  à la tête d'appareils politiques ou de consortiums tentaculaires ce qui leur permet d'avoir un pied dans les  médias les plus diffusés moyennant quoi il est assez facile de déminer quand les attaques des adversaires se font pressantes , adversaires qui disposent aussi d'appuis dans la média sphère ...C'est une lutte à  coups de millions de dollars ou d'euros et  l'honnêteté , la bonne foi et la probité n'ont pas grand chose à voir à l'affaire : bien au contraire plus on cultive la provocation , l'outrance , la xénophobie plus les neuneus surexcités  et pleins de rancœur tombent en pâmoison ...Le  populisme , c'est ça et en période perturbée et instable ça  marche ...Comment lutter contre ça quand les discours que l'on peut tenir sont dilués dans un fatras de tweets ,  d'articles , de commentaires ,traitant de tout et de rien? ...Si les projecteurs ne sont pas braqués sur les messages indignés( Pourquoi le seraient -ils ? ), les protestataires continueront à râler dans le vide ...Seul , le front national qui sert les stratégies électorales des uns et des autres a voix au  chapitre.....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 08:54

5A la mort du comte d'Evreux en 1753, Jeanne-Antoinette Poisson, récemment faite Madame de Pompadour, rachète l'hôtel. L'ancienne favorite toute puissante de Louis XV s'y livre à de nombreux travaux de transformation.

Des travaux aux frais du royaume

Madame de Pompadour
Madame de Pompadour

Présentée à Louis XV en 1745, Jeanne-Antoinette Poisson devient rapidement sa maîtresse. Ayant obtenu le marquisat de Pompadour, elle mène un grand train de vie, aménageant de nombreuses résidences, parmi lesquelles l'Hôtel d'Evreux(L'Elysée) qu'elle acquiert en 1753. "Mon plaisir n'est pas de contempler l'or de mes coffres, mais de le répandre" : telle est sa devise. Les travaux sont en réalité réalisés aux frais du royaume : la favorite ne cesse de tourmenter le roi pour obtenir ce qu'elle désire. Lassurance, son architecte favori, est chargé de modifier la Chambre de Parade et le premier étage tandis que le jardin est agrémenté de portiques, charmilles, cascades et d'un labyrinthe et d'une grotte dorée.

Une bergère au palais

A cette période, la mode est au retour à la nature (influence des théories de Rousseau) et à un cadre champêtre. La marquise aime jouer les bergères dans son hôtel parisien : dans les jardins, paît un troupeau de moutons dont les cornes ont été dorées et qui portent un ruban autour du cou. Un jour, Madame de Pompadour a la fantaisie de les mener jusqu'à son boudoir. Les bêtes, effrayées de se retrouver aussi nombreuses dans cet espace inhabituel, saccagent les lieux.

L'hôtel d'Evreux devenu l'Elysée est à l'origine un cadeau offert à une maîtresse qui n'a pas lésiné sur la dépense aux frais du royaume pour rendre ce lieu <<habitable >>... Ne vous étonnez pas si par la suite fort de cet historique exemple chaque locataire ait eu à cœur d'honorer madame Poisson devenue marquise de Pompadour et un peu toutes les autres qui passaient par là pas vraiment par hasard, l'un tellement pompé en est mort , dans l'extase toutefois ...Un paradis pour les maîtresses , les intrigantes et les intrigants cette résidence et croyez moi , il s'en passe derrière les buissons ...Notre République monarchique autorise tous les excès et bien souvent s'en réjouit , gauloiseries que tout cela....Pourquoi n'avons nous pas dans ces conditions permis au meilleur dans l'exercice , je  cite : l'ancien patron du FMI , grand amateur d'ébats de venir goûter aux joies du pouvoir suprême ...Il eût été le meilleur !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens