Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 12:16

Le premier sinistre de Sarkozy qui pendant cinq ans a tout vu , tout entendu sans pratiquement rien dire arrive sur le devant de la scène après avoir bouté du pouvoir le petit excité : il avait bien fait une tentative par la bande mais Juda est un personnage qui n'inspire guère la sympathie et il a fallu procéder autrement ...Alors celui qui jadis avait pour maître le très social Philippe Séguin   s'est bien émancipé et nous promet une politique à la Thatcher ...Régression dans le domaine sociétal et politique libérale totalement  décomplexée : ce que tous les autres   au pouvoir de droite comme de gauche ont pratiqué depuis des années mais en plus musclé ...Ne pas se fier à l'eau qui dort ,si ça va jusqu'au bout c'est un tsunami qui s'annonce ...YVONLABAUDRUCHE  

Ne nous Fillon pas à l'eau qui dort ...
Ne nous Fillon pas à l'eau qui dort ...
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 23:05
 
 Votre blog a 7 ans aujourd’hui  
 
  
 
 

Bonjour YVONLABAUDRUCHE,

Votre blog fête ses 7 ans aujourd’hui !

Toute l'équipe d'OverBlog est heureuse de souhaiter un joyeux anniversaire à votre blog Le blog de YVONLABAUDRUCHE.

À cette occasion nous vous offrons un cadeau exceptionnel !

30% offert sur l’abonnement Premium Individuel

 

Abonnement Premium Individuel. Valable jusqu’au 20 déc. 2016.

 

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 00:34

Quelques uns des candidats de demain ne sont pas des enfants de cœur quand il s'agit de s'affronter dans des scrutins : dépassement des budgets de campagnes , manœuvres diverses et variées pour tenter de s'imposer aboutissant à des litiges fratricides ...Vont -ils soudain devenir vertueux ? Probablement pas , difficile de mettre sous étouffoir sa nature profonde ...Toutefois , l'illusion doit être parfaite et bien sûr chacun a intérêt à ce que tout paraisse régulier ...ça va  certainement tricher mais  subtilement bien sûr : cette formation ne peut pas se payer le luxe d'un nouveau scandale ...YVONLABAUDRUCHE

Primaires républicaines :tricheries ou pas demain ?
Primaires républicaines :tricheries ou pas demain ?
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 18:38

En général quand on vote à droite , on pense que l'on est au dessus du panier , plus français , plus chrétien ; plus républicain , plus éduqué ,plus courageux  donc les efforts on  pense les avoir fournis  et on demande donc aux politiques  plus de    rigueur et d'austérité  mais exclusivement pour les autres ..Toute cette racaille gauchisante ou d'origine étrangère sans laquelle notre belle nation serait un paradis ...Celui qui promet donc plus de sang et plus de larmes en poussant de médiatiques coups de gueule peut donc séduire tous les braves gens qui n'attendent qu'un  magistral coup de pied au cul , au cul des autres évidemment .....YVONLABAUDRUCHE

Pour gagner  à droite il faut pousser de grands coups de gueule et promettre plus de sang et plus de larmes ...
Pour gagner  à droite il faut pousser de grands coups de gueule et promettre plus de sang et plus de larmes ...
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 18:04

Tant pis pour l'unique femme dont le score  sera probablement quantité négligeable , elle n'était là que pour montrer que ses petits copains n'étaient pas misogynes pour un sou ...Pour le reste Copé morfle plus que  celui pour qui il s'est échiné, Le Maire qui se voulait l'homme du renouveau devra attendre  patiemment d'autres échéances ,Poisson restera dans les mêmes eaux très à droite et n'aura pour seul espoir que d'être récupéré par la marine ...Pour le trio de tête , les paris sont ouverts et ma foi je vois bien le petit ,( Le roi du show télévisuel et radiophonique ) supplanter les autres ...Tout est une question de motivation et pour lui la victoire est bien plus essentielle que  pour ses compères ...Si vous voyez   les choses autrement , n'hésitez pas à nous en faire part : on s'en fout mais on a le droit de se moquer ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 08:49

Les scores se resserrent à l'instar de l'étau qui risque bien  de broyer   le  petit peuple dans un avenir proche ...Les sondages qui ne se trompent jamais tout comme les candidats n'abusent jamais les  électeurs   annoncent les trois premiers dans un mouchoir de poche avec une légère avance pour Fillon qui a bien fait de pousser son coup de gueule <<spontané>> bien mis en scène et préparé à l'avance ...Dans tout cela , l'indigne c'est bien sûr Pujadas  qui a eu l'audace de s'en prendre à d'honnêtes candidats polluant le débat avec des questions futiles et les empêchant ainsi de développer les sujets sérieux ....Cinq ans au pouvoir avec Sarkozy ça tisse des liens et ce n'est pas pour quelques broutilles que ces gens là vont se fâcher : le partage des bonnes places , c'est pour après quand l'un ou l'autre aura triomphé et les français pourront repartir au charbon dans l'allégresse ...S'ils tombent sur la mauvaise veine ou sur le mauvais filon  attention toutefois au coup de grisou .....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 18:33

Voilà en cadeau un peu de distraction  de culture et de tendresse ...c'est sympathique et sobrement présenté ...Notre chaîne de télé locale mérite un peu de publicité et je  ne manquerai pas si cela vous plaît de vous donner accès à d'autres reportages ...

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 02:14

Nicolas Sarkozy a été questionné sur le financement de sa campagne par Ziad Takieddine. L'homme d'affaire libyen a réaffirmé, cette semaine, qu'il lui avait bien remis cinq millions d'euros.

Le dernier débat de la primaire de la droite et du centre a dont été l'occasion pour David Pujadas de l'interroger sur ce sujet....Tout journaliste qui se respecte devrait avoir la décence de ne pas poser certaines questions ...Chacun sait bien que Takkieddine est un personnage infréquentable et qu'aucun homme  politique n'a jamais fait appel à ses services .....Sans rire rejeter la honte sur le journaliste relève d'une maîtrise de soi  hors normes ...Il fallait oser et il l'a fait : d'ailleurs que pouvait-il faire d'autre une fois engagée la candidature à la primaire? ...D'ailleurs , cette candidature n'a -t-elle pas pour objectif essentiel de mettre fin aux questions idiotes et déplacées ? YVONLABAUDRUCHE

Ce Pujadas : quelle attitude honteuse !
Ce Pujadas : quelle attitude honteuse !
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 01:57

Biographie: Takkieddine

En 1994, lui et son compatriote Abdulrahman El-Assir sont mandatés au dernier moment par la France pour mener à bien les négociations pour deux importantes ventes d'armes : l'opération Sawari II avec l'Arabie saoudite portant sur la livraison de frégates et le contrat Agosta portant sur la vente de sous-marins au Pakistan pour 5,4 milliards de francs[2].

Ses relations avec Claude Guéant débutent en 2003 concernant le projet de vente d'un système de surveillance des frontières de l'Arabie saoudite. Le contrat dit « Miksa » soutenu par le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy (alors que c'est une affaire devant relever du ministère des Affaires étrangères) prévoit une commission de 350 millions d'euros à l'intermédiaire libanais, qui est bloquée in extremis, début 2004 par le président Jacques Chirac craignant alors un possible financement politique occulte de son rival[3].

Il est le principal entremetteur, en lien avec Claude Guéant de la négociation de contrats en lien avec l'entourage de Nicolas Sarkozy avec le régime libyen de 2005 à 2007[3] puis avec le régime syrien[4].

Sa grande proximité avec des dirigeants politiques et certains de ses soutiens dans le monde des médias et des affaires est illustrée[5] quand Thierry Gaubert et Jean-François Copé, alors ministre délégué auprès de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, ont organisé l'hospitalisation et le rapatriement d'urgence de Ziad Takieddine, victime d'un accident dans l'archipel des Grenadines en avril 2004, pendant les négociations du contrat « Miksa », qui aurait été une tentative d'assassinat où la responsabilité d'Alexandre Djouhri, ami proche de Dominique de Villepin, a été évoquée. Évacué d'urgence à la Barbade, il note dans une synthèse des événements : « à la demande de Jean-François Copé, un médecin français […] est arrivé après cette intervention chirurgicale qui m'a sauvé »[6].

Il est l'oncle de Amal Alamuddin, la femme de George Clooney[7].

Affaires[

Gemplus[

Le , Marc Lassus, ancien président fondateur de Gemplus démissionne du conseil d'administration, de même que son allié Ziad Takieddine. Cette annonce intervient juste avant un vote de l'assemblée générale extraordinaire du groupe. La direction demande la révocation des deux administrateurs accusant Marc Lassus de ne pouvoir débourser un prêt de 78 millions d'euros accordé par la société, et accuse M. Takieddine d'avoir critiqué des décisions prises au sein du Conseil[8].

Isola 2000

Ancien publicitaire de l'agence Young & Rubicam au Moyen-Orient, Ziad Takieddine reprend au début des années 1980 la gestion de la station de sports d'hiver Isola 2000[9]. Il y avait fait la connaissance entre autres de François Léotard, qui deviendra ministre de la Défense en 1993 alors que le contrat Sawari traînait en longueur depuis quatre ans, parce que les Saoudiens, justement, voulaient un « contrat propre ». C'est alors que Ziad Takieddine est devenu leur conseiller[10].

Karachi

Dans l'Affaire Karachi, Ziad Takieddine est accusé d'avoir joué l'entremetteur entre la classe politique française et le Pakistan pour assurer la vente de sous-marins français (Classe Agosta, fabriqués par la DCN à Cherbourg). Celui-ci aurait été imposé dans les négociations à la dernière minute, et aurait empoché une somme d'argent anormalement élevée pour son rôle d'intermédiaire. En 2010, l'homme d'affaires riposte, accuse le camp Chirac et porte plainte pour tentative d'assassinat[11].

Signé le , le contrat Agosta dessine selon le journaliste Guillaume Dasquié un « schéma de corruption [qui] profite en particulier à Asif Ali Zardari - époux de la Première ministre de l'époque Benazir Bhutto, avant de devenir plus tard président du Pakistan[12] ».

Le , Ziad Takieddine doit désormais faire face à une nouvelle mise en examen : il est accusé de « blanchiment et recel d'abus de biens sociaux aggravés », dans l'enquête sur une possible corruption en marge de la présidentielle de 1995[13].

Le , il porte plainte contre l'ex-Premier ministre Édouard Balladur devant la Cour de justice de la République pour complicité et recel d'abus de biens sociaux dans le cadre de cette affaire[14].

Dans son audition du devant les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire, il reconnaît avoir financé la campagne d’Édouard Balladur de 1995 via des rétrocommissions issues des contrats d'armement avec l'Arabie saoudite et le Pakistan[15].

Le 31 décembre 2013, il est placé en détention provisoire pour violation de son contrôle judiciaire, après avoir été interpellé à Londres[16].

Contrat « Miksa »

Entre 1997 et 1998, il perçoit 91 millions d’euros pour la vente de frégates à l’Arabie saoudite, validée en novembre 1994 par Nicolas Sarkozy en tant que ministre du Budget[5].

Après avoir engagé un processus arbitral, fin 1996, il a pu ainsi obtenir, en trois versements, 130 millions de dollars sur le « compte secret » no 3585 ouvert à la banque de la Méditerranée à Beyrouth: 75 millions le 7 avril 1997, 25 millions le 31 décembre 1997 et 30 millions le 31 mai 1998[5]. De ces sommes, 11 863 176 euros de « paiement secrets » échelonnés de 2003 à 2008, « avec des pointes autour de 4,5 millions en 2005 et 2006, années pré-électorales » selon Rue89[17].

Libye
Article détaillé : Affaire Sarkozy-Kadhafi.

Après la levée de l'embargo militaire sur la Libye en 2004, Ziad Takieddine est devenu l'intermédiaire privilégié de la France pour négocier du matériel de guerre avec le régime de Mouammar Kadhafi. Avec Claude Guéant, directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur, puis secrétaire général de l'Élysée, Ziad Takieddine est le pivot d'accords financiers entre la France et la Libye entre 2005 et 2007 selon les révélations de Mediapart[3]. Grâce à l'appui du ministère français de l'Intérieur, il obtient en avril 2007 des commissions occultes sur un marché de matériel de chiffrement des communications[18].

Le 22 septembre, douze jours plus tard, Ziad Takieddine envoie ainsi une nouvelle à Claude Guéant, directeur de cabinet au ministère de l'Intérieur, au sujet de sa visite préparatoire où l'intermédiaire parle des possibles contrats relatifs à la « protection des frontières effectuée par le pôle de sécurité française dirigé par Sagem et le « refit » des Mirage, Sukhoï (170 en tout) », sujets normalement de la compétence du ministère de la Défense. Si ces contrats sont bloqués par la Présidence de la République, celui de 33 millions d’euros conclu en avril 2007 avec une filiale de Bull apporte à Ziad Takieddine 4,5 millions d’euros de commissions, que la loi française proscrit depuis 2000[3].

Sa proximité avec le régime libyen lui permet de négocier avec le journaliste du Journal du dimanche Laurent Valdiguié un entretien exclusif avec Mouammar Kadhafi, alors que la Libye est touchée par la Guerre civile libyenne de 2011. Les conditions de cet entretien sont soumises à controverse, les douanes françaises ayant retrouvé plus de 1,5 millions d'euros en liquide dans le jet privé de Ziad Takieddine qui ramenait le journaliste Laurent Valdiguié sur le sol français[19].

C'est grâce à cette position d'entremetteur privilégié entre Paris et Tripoli qu'il reçoit 6,9 millions d'euros de la part de l'entreprise pétrolière française Total dans le cadre de la négociation d'un contrat gazier[20],[21].

En avril 2012, il affirme que le document publié par Mediapart concernant un possible financement de la campagne électorale de Sarkozy en 2007 par la Libye est « crédible ». Il s'agissait d'une note, signée par Moussa Koussa, alors chef des services secrets libyens, dans lesquels Tripoli promettait « 50 millions d'euros » à Sarkozy ; elle ne précise pas si ces fonds ont été versés. Le président Sarkozy et son entourage ont qualifié la note de « faux » et le site Mediapart d'« officine de la gauche »[22].

Le 15 novembre 2016, Mediapart titre à la une « Takieddine : « J’ai remis trois valises d’argent libyen à Guéant et Sarkozy » » et propose un entretien filmé que Takieddine a donné chez lui le 12 novembre à Paris (conduit par le journaliste indépendant Nicolas Vescovacci et une équipe de l’agence de presse télévisuelle Premières Lignes)[23].

Relations avec des personnalités politiques françaises

Selon les photos et documents publiés par Mediapart et l'interview diffusée sur France Inter, Ziad Takkiedine est un ami proche de personnalités politiques liées à Nicolas Sarkozy : l’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy mêlé au scandale du 1 % logement[24] Thierry Gaubert, le secrétaire général de l’UMP et ex-ministre du Budget Jean-François Copé et Dominique Desseigne, propriétaire du restaurant le Fouquet's[25],[5]. Après la victoire de la droite en 2002, il organise une fête le rassemblant les anciens partisans d'Édouard Balladur en 1995 dont Renaud Donnedieu de Vabres, ex-ministre aux Affaires européennes et futur ministre de la Culture ; Jean-François Copé, secrétaire d’État aux relations avec le Parlement ; Brice Hortefeux, alors membre du cabinet du ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy ; Christian Estrosi alors député; Thierry Gaubert et Étienne Mougeotte, alors vice-président de TF1[5].

Les documents obtenus par Mediapart font apparaître à la date du , un « avoir de la famille Copé » de 19 050 euros dans les comptes de l’intermédiaire, au moment où Ziad Takieddine s’emploie à décrocher des marchés d’État au ministère de l’Intérieur, alors dirigé par M. Sarkozy, dont le contrat « Miksa » de protection des frontières de l’Arabie saoudite, suivi en direct par Brice Hortefeux et Claude Guéant, en relation étroite avec Ziad Takieddine[5]. Pour améliorer son image, une interview au Figaro, qualifiée de « remarquablement menée par M. Mougeotte » selon Ziad Takieddine, présente Bachar el-Assad sous un jour favorable alors que sont négociés des contrats militaires et pétroliers[4].

Le , Ziad Takieddine annonce sur BFM TV qu'il votera François Hollande à l'élection présidentielle de 2012[26].

Affaire de la non-imposition[modifier | modifier le code]

Résident fiscal français, il contrevient selon Mediapart à l'obligation de déclarer son patrimoine et dissimule ses biens au point de ne pas être imposable. Il cache les commissions perçues sur les ventes d'armes à l'Arabie saoudite, les 91 millions d'euros encaissés sur le contrat des frégates Sawari 2 en 1997 et 1998 étant répartis sur plusieurs comptes offshore, déconnectés de ses comptes bancaires officiels. Il ne déclare qu'un salaire versé par une société libanaise qu'il contrôle de 347 000 euros en 2002, de 150 443 euros en 2007. Étant déjà imposé au Liban, il n'acquitte aucun impôt en France. Sa déclaration de patrimoine signée le dans le cadre d'une demande de prêt bancaire évalue pourtant ses biens à 97,2 millions d'euros, dont plus de 40 millions localisés en France[27]. Le porte-parole du PS Benoît Hamon demande alors à la ministre du Budget, Valérie Pécresse, des « éclaircissements » sur cette situation, alors que le président socialiste de la commission des finances de l'Assemblée Jérôme Cahuzac annonce vouloir exercer son « pouvoir de contrôle[17] ». Le député Olivier Dussopt interroge également la ministre du Budget par une question écrite[28].

Vous n'avez pas honte ! L'ami de  mes amis  n'est donc pas recommandable ! Une réponse bien inuffisante à une question dérangeante !
Vous n'avez pas honte ! L'ami de  mes amis  n'est donc pas recommandable ! Une réponse bien inuffisante à une question dérangeante !
Partager cet article
Repost0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 20:56

Pour Ivanka Trump, 35 ans, la frontière entre le professionnel et le politique est on ne peut plus floue.

Le 14 novembre, elle participe à l'émission 60 minutes, consacrée à son père Donald Trump, sur CBS. Elle porte alors à l'antenne, de façon on ne peut plus ostentatoire, un bracelet en or.

Le lendemain, coup de chance pour les téléspectateurs qui auraient voulu se le procurer: dans un communiqué de presse de son entreprise, Ivanka Trump indique que ce bracelet est issu de sa propre bijouterie, et qu'il coûte la bagatelle de 9000 euros. Le scandale ne tarde pas.

Voici cinq clés pour mieux cerner ce personnage qui n'aura pas tardé à sortir de l'ombre de son illustre père.

1- Ivanka Trump connaît des difficultés professionnelles

La fille de Donald Trump reste businesswoman avant tout, et semble envisager l'élection de son père comme une bonne façon de gagner plus d'argent.

Il faut dire que son entreprise de bijoux lancée en 2007, Ivanka Trump Fine Jewelry, n'est pas une franche réussite. En 2015, sa boutique dans le quartier branché de Soho a dû fermer ses portes. Aux Etats-Unis, le seul magasin restant se trouve, évidemment, dans la Trump Tower.

En juillet dernier, la collection de vêtements d'Ivanka Trump est quant à elle accusée de plagier de grandes marques, tandis que quelques mois avant, une étude dénonçait la délocalisation de l'entreprise de prêt-à-porter hors des frontière américaines.

Donald Trump s'est pourtant, tout au long de sa campagne, fermement érigé contre le principe même de délocalisation. 

2- Elle a brièvement été mannequin

Avant de se lancer dans les affaires, Ivanka Trump s'essaye brièvement au mannequinat. En 1997, elle fait la couverture du magazine Seventeen et défile pour Versace ou Thierry Mugler.

Une bien belle renommée pour la Trumpette ...Comparativement   si on s'intéresse aux droites  radicales , Marine Le Pen est une sainte ...En France celles qui aiment le luxe sont plus raisonnables et travaillent pour l'obtenir quitte à coucher à l'occasion ...Peu sont des héritières et celles qui le sont ne se mêlent pas trop de politique ....YVONLABAUDRUCHE

La renommée de la jolie Trumpette ...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens