Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 20:52

Ce dont je suis à peu près  certain c'est que l'électeur basique de droite comme de gauche ne lit pas les programmes tout du moins en profondeur : Peut-être les plus avisés retiennent-ils deux ou trois mesures parmi celles qui leur permettent d'assouvir leurs rancoeurs   à l'égard du camp opposé ? Avec Fillon on va très loin  dans l'idéologie sectaire et chacun de louer son courage sans entrevoir que ce n'est que de l'opportunisme au service d'une grande ambition et d'une classe dominante ....Je suis abasourdi par le comportement irresponsable de bon nombre de mes compatriotes tellement traumatisés par les crises successives liées à l'ultra libéralisme qu'ils se précipitent sur le premier bouc émissaire qu'on  leur présente à savoir le fonctionnaire pour lui faire la peau et pour le lyncher ...Stupide et dangereux pour l'avenir que ce retour au conservatisme le plus rétrograde ...Juppé c'est déjà franchement pas réjouissant , Fillon c'est de l'intolérance poussé à l'extrême quasiment de l'intégrisme religieux ....Je le dis comme je le pense mais on ne m'ouvrira guère de canaux pour me faire entendre par le plus grand nombre sur le territoire ....Les sermons de Jésuite de  Fillon    à la fois Tartuffe et Juda et  se propagent et je prêche un peu dans le désert ....

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 19:23

L'un c'est 350 000 postes  en moins        le double de ce que Sarkozy avait supprimé avec les conséquences que nous avons eu à déplorer , l'autre c'est 500000, les deux n'y vont pas avec le dos de la cuiller et les électeurs de la droite radicale de se pâmer devant tant de zèle affiché...Fillon guidé par sa foi  qu'il met  en avant à toute occasion donne de sa religion une image qui suscite la défiance plus que l'adhésion : très catholique mais pas vraiment chrétien tout ça ...Jadis on brûlait les sorcières et les hérétiques aujourd'hui on supprime les fonctionnaires considérés comme trop à gauche et on ne facilite pas le vivre ensemble en compliquant la vie de ceux dont les différences sont trop visibles ...Juppé dans ce duo de <<rêve>> apparaît comme étant le moins rétrograde           c'est dire l'ampleur du désastre ...Aujourd'hui c'est ça dans  le    domaine               sociétal demain dans le monde du travail on finira par penser que les propositions de Marine Le Pen sont bien plus sympathiques que celles du châtelain de la Sarthe ...YVONLABAUDRUCHE

Fillon , Juppé , ça se joue au nombre de fonctionnaires en plus ou en moins ...
Fillon , Juppé , ça se joue au nombre de fonctionnaires en plus ou en moins ...
Fillon , Juppé , ça se joue au nombre de fonctionnaires en plus ou en moins ...
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 13:30

Titre provocateur pour faire éclater une colère qui jour après jour est alimentée  par les inadmissibles stratégies des candidats républicains ...La surenchère dans les programmes  libéraux atteint des sommets ...Qu'un ministre ayant cohabité cinq  ans avec Sarkozy sans broncher sans démissionner ramène sa fraise en tombant à bras  raccourcis sur les fonctionnaire juste pour combler d'aise les militante républicains et pour  servir ses grandes ambitions me heurte profondément ...Implicitement , les fonctionnaires sont considérés comme des parasites et des  grands fainéants ...Réponse du berger à la bergère   avec  la même outrance : tous les grands pontes qui ont  gouverné sont corrompus et ceux di quinquennat du petit un peu plus que les autres ...

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 23:52
Femmes du monde ou bien putains
Qui, bien souvent, êtes les mêmes
Femmes normales, stars ou boudins
Femelles en tout genre, je vous aime

Même à la dernière des connes
Je veux dédier ces quelques vers
Issus de mon dégoût des hommes
Et de leur morale guerrière

Car aucune femme sur la planète
N’s’ra jamais plus con que son frère
Ni plus fière ni plus malhonnête
A part peut-être, Madame Thatcher
En savoir plus sur http://www.paroles.net/renaud/paroles-miss-maggie#KeAd3U7sC6L1EtQ2.99

Sa politique ultra libérale en a inspiré beaucoup , le dernier en date est  le très prisé Fillon : beaucoup risquent  de péter un plomb si celui qui n'est pas insensible au charme des vieilles anglaises met en application son programme de réjouissances ...Maggie l'épicière a un fils spirituel en France et Renaud devrait vite écrire et composer une chanson pour  tenter de déminer le terrain : de grosses , d'énormes conneries se préparent presque sous les applaudissements ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 23:28

On a le choix entre deux affections gravissimes , certains seraient tentés  de baisser les bras et de laisser à la providence ces derniers temps pas vraiment providentielle le soin de déterminer à quelle sauce nous allons être mangés : la mauvaise nouvelle c'est que quelque soit l'alternative rien ne sera réjouissant , la bonne c'est que cette radicalisation des militants républicains , ces régressions annoncées peuvent créer un choc pour faire bouger les progressistes du centre et de la droite ...Ce qui serait bien c'est que dès dimanche prochain , la résistance s'organise massivement .....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 22:00

L'ancien Premier ministre défend une ligne économique très libérale. Voici ses effets concrets dans votre quotidien.

Arrivé loin en tête, François Fillon a fait sensation, dimanche 21 novembre, lors du premier tour de la primaire à droite. Mais que changerait vraiment son élection dans votre quotidien ? Franceinfo a fait le tour de ses propositions pour vous en proposer un résumé. Celles-ci se distinguent par leur caractère libéral assumé, qui vaut parfois à l'ancien Premier ministre le surnom de "Thatcher de la Sarthe".

Si vous êtes chômeur

François Fillon compte durcir quelques règles. Vos allocations, par exemple, pourraient devenir dégressives et ainsi diminuer au fil des mois. Mis en place en France en 1986, un dispositif similaire avait été supprimé par le PS en 2001. Six pays européens ont adopté cette mesure, signale Le Monde, bien que son efficacité soit encore discutée.

Par ailleurs, en cas de victoire de l'ancien Premier ministre, vous seriez indemnisé moins longtemps. Aujourd'hui, les allocations sont versées aussi longtemps que vous avez travaillé, avec un maximum de deux ans, ou trois ans si vous êtes âgé de plus de 50 ans. Mais cette règle est en effet dénoncée par François Fillon. Enfin, les allocations seraient plafonnées à 75%.

L'idée est d'encourager les demandeurs d'emploi à retrouver un emploi, même précaire. "La pauvreté s’accroît à cause du chômage, donc la clé de tout est le redressement de la France, le plein-emploi", a indiqué François Fillon lors du troisième débat. Et tant pis si le poste occupé est précaire. "C'est toujours mieux de travailler que d'être au chômage ou au RSA", a-t-il résumé, lors d'une rencontre à New York avec des Français de l'étranger, rapporte Le Figaro. Pour encourager les embauches, les créateurs d'entreprise bénéficieraient d'une exonération de charges quand ils recrutent des demandeurs d'emploi.

Si vous bénéficiez d'un emploi aidé

Mauvaise pioche. François Fillon envisage de "supprimer les emplois aidés", dont il dénonce le coût et la faible efficacité. "Lesdits contrats d’avenir ou de génération coûtent aujourd’hui 1,4 milliard d’euros. Pour quels résultats ?", dénonce l'ancien Premier ministre. Ils n’assurent pas l’insertion professionnelle et créent des effets d’aubaine concurrençant les dispositifs d’alternance".

Cette mesure, toutefois, est jugée "totalement irréaliste" par Christine Erhel, directrice du Centre d’études de l’emploi. Citée par Challenges, la chercheuse assure qu'une telle décision "reviendrait à laisser sur le carreau des centaines de milliers de jeunes". Créés en octobre 2012, les emplois d'avenir ont bénéficié à 300 000 personnes, selon la Direction générale à l’emploi et à la formation professionnelle, dont un quart dans les collectivités territoriales.

Avec la fin des emplois aidés, l'ancien Premier ministre espère doper la formation en alternance. En effet, l'économie réalisée permettra de supprimer les charges sociales sur l’apprentissage, qualifié de "voie privilégiée à l'emploi". La France ne compte que 400 000 apprentis, contre 800 000 au Royaume-Uni et 1,5 million en Allemagne, déplore le candidat.

Si vous êtes au Smic

Lors du premier débat, François Fillon a été interrogé sur le montant d'un "smic correct et décent". Le candidat a évoqué un salaire "qui permet de vivre, mais cela dépend de l'augmentation des prix", sans toutefois livrer de montant. L'ancien Premier ministre n'est guère enthousiaste à l'idée d'augmenter le smic, aujourd'hui fixé à 1466,67 euros brut par mois, soit 1143,73 euros net. "Le smic actuel est ce que la société française peut faire de mieux. En France, il est d’ailleurs plus élevé que dans la plupart des pays européens".

François Fillon estime que le smic renchérit "notre coût du travail car il augmente mécaniquement chaque année", au 1er janvier. Il n'a pas évoqué sa suppression, mais souhaite maîtriser sa revalorisation annuelle, indexée sur l'évolution des prix à la consommation. En 2011, déjà, il avait qualifié ces coups de pouce de "faute politique".

© Fournis par Francetv info

Si vous êtes fonctionnaire

Vous devrez travailler davantage, puisqu'il prévoit de relever la durée du travail hebdomadaire minimum à 39 heures dans le public. Ces quatre heures supplémentaires permettraient de gagner un "temps de travail d’environ 10%, soit l’équivalent de 600 000 postes”, indiquait le candidat dans son manifeste de l'été 2015. "Je n'imagine pas un seul instant qu'on puisse demander aux fonctionnaires de travailler 39 heures payées 35, a -t-il déclaré sur RTL. Cela veut dire qu'il y aura des négociations".

Par ailleurs, "le statut de la fonction publique sera passé à la paille de fer pour en gommer tous les avantages injustifiés", a-t-il indiqué lors de l'université d'été des Républicains, comme "les mises en disponibilité sans justification" ou "les réintégrations dans leur corps d'origine des fonctionnaires ayant commis des fautes". François Fillon veut également rétablir le jour de carence, supprimé en 2014. Ainsi, le premier jour de congé maladie ne serait plus rémunéré.

Enfin, les fonctionnaires seront de moins en moins nombreux, puisque François Fillon prévoit de supprimer 500 000 postes sur 5,5 millions, soit près de 10%. Comme il y a 120 000 départs à la retraite par an, rappelle Le Monde, il faudrait presque geler les embauches pendant cinq ans. Un effort sans précédent pour les administrations et les services publics.

Si vous travaillez dans le privé

Là encore, vous devrez travailler davantage. François Fillon veut en effet "supprimer la durée légale du temps de travail". La loi se contenterait de fixer le maximum autorisé par les normes européennes, soit 48 heures, indique Challenges, et la durée légale serait donc fixée par des accords d'entreprises. Son programme prévoit également de supprimer un jour férié.

Par ailleurs, l'ancien Premier ministre veut mettre en place "un contrat de travail avec des modalités de rupture prédéfinies et progressives". Il prend exemple sur le cas d'une PME, qui "respire en fonction de ses commandes et doit faire face aux turbulences de son marché". Vous pourrez également être licencié pour un nouveau motif – encore flou – de "réorganisation de l'entreprise", lors de procédures de licenciement collectif. Celles-ci sont censées aider les sociétés dans "un contexte concurrentiel", explique le candidat.

Si vous attendez la retraite avec impatience

Comme Alain Juppé, François Fillon veut faire travailler les Français plus longtemps. L'âge légal du départ à la retraite serait fixé à 65 ans, contre 62 aujourd'hui. Les régimes privés, publics et spéciaux seront harmonisés, "dans un souci de justice et d'équité entre les Français", assure le candidat.

Si vous payez l'ISF

Bonne nouvelle pour vos finances. François Fillon juge que l'impôt sur la fortune "fait fuir les capitaux" de France. Il envisage donc de le supprimer. "Ce n'est peut-être pas une mesure populaire, mais il est choquant que les Français aient du mal à payer les retraites alors que nos plus beaux actifs rachetés par des fonds de pension étrangers financent celles des Texans", expliquait-il dans Les Echos, en septembre. En échange, il évoque une "taxe forfaitaire modérée sur tous les revenus du capital et en supprimant l’ISF".

Quid d'une baisse de l'impôt sur le revenu ? Cela "ne me paraît pas être une priorité absolue pour faire redémarrer l'économie", balayait le candidat, interrogé sur France 5, en début d'année. A moins, toutefois, d'investir. François Fillon propose de "réduire l’impôt sur le revenu de 30% à 50% du montant investi dans une PME, jusqu’à hauteur de 1 million", indique en effet le programme.

Petit ou gros patrimoine, tout le monde devra pourtant aussi s'acquitter d'une TVA relevée de deux points, afin de financer la baisse de charges des entreprises. "Il faut que ce soit la consommation qui finance notre système social, pas le travail".

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 21:09

Ce n'est pas tout d'être sourcilleux et de choisir parmi les candidats le plus ténébreux ,en pensant que l'apparence la plus austère est la garantie d'un programme sérieux ...Voilà plusieurs années que c'est la surenchère dans les propositions libérales , avec Fillon on atteint des sommets et chacun de s'extasier  à droite pensant avoir trouvé la perle rare ..On oublie un peu vite que ce brave homme a cohabité cinq ans avec Sarkozy sans broncher ...On ne mesure certainement pas bien le sectarisme d'un conservateur petit bourgeois pas franchement ouvert et qui va fracasser encore un peu plus le code du travail et les lois protectrices ...Quand on va entrer dans le dur , il y aura du souci à se faire et il est probable que si par malheur le premier sinistre du petit se retrouvait en lice avec Madame Le Pen , les classes laborieuses se précipitent dans les bras de Marine qui paradoxalement propose des mesures moins drastiques ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 19:21

Une belle ruade pour faire chuter le droit dans ses bottes , l'homme chauve sourit jaune, s'orienter aux ultra cons quand les parasites s'en mêlent n'est pas chose évidente ...Plus on est couillu plus le coup de pied de  Cadichon fait mal ...L'âne ne marche qu'au bâton  où  aux  carottes  et sans doute pense-t-il que celui qui est arrivé en tête au premier tour est plus susceptible de les lui fournir....Croix de Saint André , âne du Poitou , la race asine en pleine effervescence et pas toujours d'accord...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 18:57

Pas plus rétrograde et conservateur que Fillon et c'est celui que le petit gars de province  à l'ambition plus grande que le cerveau a choisi de soutenir ...L'ascète en pool position après le premier tour pensera peut-être à lui accorder un strapontin s'il confirme au deuxième tour et transforme aux présidentielles ... On retiendra de cette histoire , le pitoyable comportement d'un ancien ministre de l'agriculture  dépassé quand on lui parlait des mesures agraires , ignorant ce qu'était un hectare  et bien incapable  d'identifier  les races bovines , ça  ma foi on peut l'en excuser mais visiblement il se perd aussi quand il s'agit de différencier les animaux politiques ...Pauvre petit Bruno , un score aussi minable que ses choix  et ses positions ...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 18:28

Bien peigné et très propre sur lui , une tête de huguenot très austère et voilà  que Fillon  supplante le très droit dans ses bottes le faisant presque passer pour un  joyeux drille gauchisant ...Chaque retraité sait bien ce qu'il doit à Juppé resté inflexible devant des millions de manifestants ...Toujours plus fort le tour de vis proposé et ma foi avec l'un ou avec l'autre la fonction publique va morfler , des coupes sombres qui comblent d'aise les envieux : les plus hargneux ne seront pas les derniers à se lamenter et à geindre quand les  soins  dans les hôpitaux seront mal assurés , quand les classes seront surchargées , les profs non  remplacées et les policiers surmenés ....Fillon c'st du Juppé hard , c'est dire si on va s'amuser ...Evidemment le programme de Marine  Le Pen je vous l'accorde pas  très réaliste est beaucoup moins dur pour le péquin et pour le prolo : que la droite poursuive sur sa lancée et  son triomphe n'est pas exclu ... YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens