Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 01:26

Le libéralisme ne se traduit pas dans tous les secteurs par plus d'autonomie et de libertés notamment dans le public : moins de moyens avec une exigence plus grande dans la performance: à l'école cela se traduit par de nombreuses batteries de tests , des résultats scolaires mis en ligne ,  un   flicage des enseignants et des heures précieuses consacrées à la saisie et à la transmission des données ...En gros ,les tâches administratives sont de plus en plus pesante  et le profil de l'élève compte plus que sa personnalité : à mon avis , ce n'est pas ainsi que l'on va améliorer la situation et  l'humain n'étant plus vraiment la priorité , nous allons aller de déconvenues en déconvenues tout en croyant  moderniser le système ....YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 12:21

Nous avons  paraît-il un ministre de l'éducation nationale d'exception ...Tant mieux mais tout reste à prouver ...Classes surchargées , disparités des moyens entre les écoles , personnel enseignant méprisé par l'administration et pas toujours respecté par les parents voire par les élèves , sommes astronomiques versées par les parents pour optimiser le parcours  universitaire de leurs enfants : ce qui fâche et peut contrarier gravement est toujours là en dépit des belles déclarations et des discours discréditant les prédécesseurs ...On y perdrait presque son grec et son latin ,sacrées langues mortes vite ressuscitées pour la bonne cause : défaire et refaite à peu près la même chose en donnant l'illusion  que  cette fois ci les mesures sont révolutionnaires :  presque 40 ans d'expérience dans l'enseignement  m'ont donné une  expertise qui me permet de savoir quelles voies  devraient être explorées ....Bien sûr , un has been ou présumé tel après 10 ans de retraite n'a plus vraiment droit au chapitre   , il se contentera donc de commenter avec brio et modestie et non sans malice ...VONLABAUDRUCHE  

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 20:34

Et chacun de se réjouir que l 'on tape sur les autres et de se lamenter outrageusement quand on le ponctionne , le Français est comme ça , relativement envieux et partageur quand il est en position de recevoir ...Ceux qui nous dirigent doivent faire avec et en général , ils le font assez bien car ils construisent bien souvent en s'appuyant sur les divisions : d'ailleurs   personne   n'y gagne vraiment sauf ceux qui  sont à la manœuvre et qui tirent  profit de cette spécificité bien française ...Après les fonctionnaires , ce sont les retraités qui sont pointés du doigt ...C'est sûr , ils ne vont pas déclencher une grève ....Attention tout de même , ils consomment et aident les jeunes générations ....Participer à l'effort national c'est bien mais servir de bouc émissaire en même temps ça peut fâcher gravement ....YVOONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2017 6 02 /09 /septembre /2017 07:52

C'est vrai les occasions de s'énerver et de péter les plombs sont nombreuses surtout quand on accomplit de nombreux efforts pour arrondir les angles et se monter conciliant en toutes circonstances et que l'on doit faire face au mépris affiché , à la désinvolture  ou à la mauvaise foi ..C'est vrai que la colère est mauvaise conseillère et que les poussées de tension altèrent la santé ...Alors faisons tout pour rester Zen ....Pourquoi ne pas enseigner le  Yoga dès le plus jeune âge , à l'âge adulte l'individu supporterait mieux les  contrariétés et les contraintes ...On entre dans une ère pas facile où l'individualisme , le libéralisme débridée  et la  recherche de compétitivité vont faire exploser les protections individuelles....De quoi perdre son sang-froid et son côté débonnaire ....

L'Union syndicale des magistrats (USM), principal syndicat de magistrats, qualifie vendredi les barèmes obligatoires fixés par la réforme du code du travail en matière de licenciement abusif d'"atteinte inédite à la réparation des préjudices".

"Ce projet porte une atteinte inédite et particulièrement grave à l'office du juge en limitant de manière drastique l'individualisation des décisions de justice pour réparer complètement la perte injustifiée de l'emploi", déclare le syndicat dans un communiqué. Le projet de réforme "fixe désormais des barèmes obligatoires avec des planchers et des plafonds, sans possibilité de majoration. La réparation du préjudice consécutif à un licenciement abusif se trouve ainsi tarifiée en tenant compte d'un seul et unique critère: l'ancienneté du salarié", déplore l'USM.

Publicité

Rappelant que "la réparation intégrale du préjudice est un des grands principes du droit de la responsabilité civile", le syndicat se demande si "cette réforme annonce une évolution générale dans les modalités de réparation d'autres préjudices, visant à contourner le pouvoir d'appréciation du juge au motif de meilleure prévisibilité".

Des règles aux effets "contraires à ceux annoncés".

Dans un autre communiqué, le syndicat des avocats de France (SAF) estime que le "gouvernement prend prétexte des chiffres du chômage pour transformer la finalité du code du travail qui était la protection du salarié, partie faible au contrat, en un outil de renforcement du pouvoir de l'employeur et de sécurisation des entreprises". Il "met en place, poursuit le SAF, les règles, dont les effets seront exactement contraires à ceux annoncés".Un risque d'escalade de la violence dans les entre
prises ?

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 09:09

    Laurent Wauquiez a officialisé jeudi soir sa candidature à la présidence des Républicains, assurant vouloir rassembler sa famille politique "fragilisée par les trahisons".

    Laurent Wauquiez, ancien ministre et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, a officialisé sa candidature à la présidence du parti Les Républicains, dans un entretien au Figaro à paraître vendredi. "Je veux faire renaître l'espoir à droite", affirme Laurent Wauquiez. "Je pense qu'on a besoin d'un profond renouvellement et je veux que la reconstruction de notre droite se fasse sur des valeurs claires. Je suis candidat parce que je pense que la France a besoin de la droite. Et il faut que la droite soit vraiment de droite !", affirme le président de région.

    "La droite a perdu son âme". Le vice-président de LR se dit "convaincu qu'on est à la fin d'un cycle où l'on paie de nombreuses erreurs du passé. À force de vouloir dire à chacun ce qu'il avait envie d'entendre, la droite a perdu son âme et les Français ne savent plus vraiment ce qu'elle incarne". Laurent Wauquiez ajoute qu'il faut "tourner la page" de la présidentielle perdue. "On a été fragilisé par toutes les trahisons (...) Bien sûr aujourd'hui, tout semble à terre mais il y a une attente forte. Les braises sont là et il suffit d'un souffle pour que cette flamme se rallume", dit-il.

    Au fond du trou les Républicains sortent un leader du fin fond du puits et pas un puits de science : Wauquiez ...

    Wauquiez se rappelle à notre  bon  souvenir , il ne manque plus que lui et ses bonnes idées d'extrême droite pour que le bonheur des Français soit complet ...C'est sûr il est encore jeune mais ce n'est pas un politique de garde , chacun peut le constater il ne bonifie pas avec l'âge , il serait plus prudent de le laisser au fond de son puits avec ses illusions d'être un personnage de premier plan ...Mais bien sûr tout ceci ne me regarde pas , laissons les Républicains faire leur ménage ...YVONLABAUDRUCHE

    Partager cet article
    Repost0
    31 août 2017 4 31 /08 /août /2017 05:35

    Marche anti-Macron à Saint-Ouen !

    Exonération de l'ISF pour les actionnaires, augmentation des APL, suppression des contrats aidés, Loi Travail deuxième du nom... Emmanuel Macron c'est Robin des Bois à l'envers : je prends aux pauvres, pour donner aux riches !

    Alors samedi qui arrive, à 18h à Saint-Ouen (Somme), la Picardie Debout donne l'exemple et lance la rentrée avec la première marche anti-Macron du pays ! Pour distribuer un 4 pages spécial Loi Travail et continuer de sortir les gens de l'apathie générale.

    Suivez et participez à cette soirée, même de loin, en direct et en vidéo sur le Facebook du redac' chef !

     Beaucoup d'élus de tous bords n'ont pas fait le taf et pour échapper au pire c'est à dire à l'extrême droite  Macron a été le seul recours possible : on peut maintenant regretter cette option et manifester en masse derrière cette fois ci des populistes de gauche qui vont  organiser   de gigantesques rassemblements et probablement des grèves à répétition cela ne va guère contribuer à améliorer le sort des plus démunis ....Les grands défouloirs apaisent momentanément  les rancoeurs  mais elles épuisent le pays sans vraiment  lui donner des solutions pour se redresser ....Des actions oui mais le vrai changement serait qu'elles soient intelligentes et bénéfiques ....YVONLABAUDRUCHE

    Partager cet article
    Repost0
    30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 11:07
    TIFF 2017 – UN LINE UP À TOMBER PAR TERRE

    Rendez-vous désormais incontournable de la galaxie ciné à l’échelle mondiale, le Festival International du Film de Toronto se déroulera comme chaque année à la mi-septembre. Mise en bouche.

    À deux petits mois du début des festivités, le comité d’organisation du TIFF 2017 a entamé la révélation des oeuvres qui seront projetées en avant-première aux journalistes et cinéphiles présents dans le cadre de l’événement, qui s’étendra du 8 au 17 septembre. En effet, c’est au cours d’une conférence de presse très attendue (disponible en replay ci-dessous) que les grands noms se sont suivis; un début de programmation confirmant une fois de plus le rayonnement majeur du festival canadien. Idéalement positionné à quelques mois des cérémonies centrales des Oscars et des Golden Globes – à l’image du superbe New York Film Festival – ce dernier n’a plus grand chose à envier à Berlin, Cannes ou Venise, si ce n’est leur longévité, et par conséquent leur héritage. Enfin, tout n’est qu’une question de temps.

    À travers l’annonce des sélections Gala et Special Presentations, les organisateurs ont clairement su communiquer leur vision rafraîchie du festival, avec une volonté affirmée de délivrer une programmation plus succinte, mais longuement mûrie et hautement qualitative, avec un accent particulier sur la place des réalisatrices. Les 400.000 participants pourront donc retrouver un bouquet exceptionnel de cinéastes de tous horizons et origines, avec 25 avant-premières internationales pour des productions aussi bien canadiennes qu’américaines, européennes, indiennes, égyptiennes ou encore cambodgiennes.

    Dans la programmation des films du Gala (l’équivalent de la sélection Hors Compétition à Cannes), on retrouvera notamment le buzz Sundance Mudbound de Dee Rees, Woman Walks Ahead de Susanna White ou encore Kings de Deniz Gamze Ergüven; autant d’oeuvres réalisées par des femmes, pour notre plus grand plaisir. Cette prise de position est d’ailleurs sublimée par la projection de Mary Shelley (avec Elle Fanning), faisant de Haifaa al-Mansour la première réalisatrice saoudienne honorée au cours du TIFF.

    En parallèle, notre héros Jake Gyllenhaal sera bel et bien de la partie avec Stronger, tandis que le touche-à-tout Andy Serkis présentera Breathe avec Andrew Garfield, pour son entrée dans le game.

    Rendez-vous désormais incontournable de la galaxie ciné à l’échelle mondiale, le Festival International du Film de Toronto se déroulera comme chaque année à la mi-septembre. Mise en bouche.

    À deux petits mois du début des festivités, le comité d’organisation du TIFF 2017 a entamé la révélation des oeuvres qui seront projetées en avant-première aux journalistes et cinéphiles présents dans le cadre de l’événement, qui s’étendra du 8 au 17 septembre. En effet, c’est au cours d’une conférence de presse très attendue (disponible en replay ci-dessous) que les grands noms se sont suivis; un début de programmation confirmant une fois de plus le rayonnement majeur du festival canadien. Idéalement positionné à quelques mois des cérémonies centrales des Oscars et des Golden Globes – à l’image du superbe New York Film Festival – ce dernier n’a plus grand chose à envier à Berlin, Cannes ou Venise, si ce n’est leur longévité, et par conséquent leur héritage. Enfin, tout n’est qu’une question de temps.

    À travers l’annonce des sélections Gala et Special Presentations, les organisateurs ont clairement su communiquer leur vision rafraîchie du festival, avec une volonté affirmée de délivrer une programmation plus succinte, mais longuement mûrie et hautement qualitative, avec un accent particulier sur la place des réalisatrices. Les 400.000 participants pourront donc retrouver un bouquet exceptionnel de cinéastes de tous horizons et origines, avec 25 avant-premières internationales pour des productions aussi bien canadiennes qu’américaines, européennes, indiennes, égyptiennes ou encore cambodgiennes.

    Dans la programmation des films du Gala (l’équivalent de la sélection Hors Compétition à Cannes), on retrouvera notamment le buzz Sundance Mudbound de Dee Rees, Woman Walks Ahead de Susanna White ou encore Kings de Deniz Gamze Ergüven; autant d’oeuvres réalisées par des femmes, pour notre plus grand plaisir. Cette prise de position est d’ailleurs sublimée par la projection de Mary Shelley (avec Elle Fanning), faisant de Haifaa al-Mansour la première réalisatrice saoudienne honorée au cours du TIFF.

    En parallèle, notre héros Jake Gyllenhaal sera bel et bien de la partie avec Stronger, tandis que le touche-à-tout Andy Serkis présentera Breathe avec Andrew Garfield, pour son entrée dans le game.

    SUBMERGENCE | Le nouveau Wim Wenders bientôt à Toronto
     

    QUI ?

    Après un début de décennie plutôt calme côté long-métrages, Wim Wenders enchaîne les projets. Oscillant entre la relative déception d’un Everything Will Be Fine un peu léger et le désintérêt autour de son dernier Les Beaux Jours d’Aranjuez malgré la présence de Reda Kateb, l’esthète Allemand mise sur un duo de choc pour son nouveau drame, Submergence. Le film est l’adaptation du livre éponyme de J.M. Ledgard et scénarisé par Erin Dignam. Peut-être le bémol du projet : cette chère Erin s’est récemment illustrée en signant le script de l’affreux The Last Face de Sean Penn.

    Pour habiller ce retour sur une tragédie en tandem, Submergence peut compter sur deux valeurs sûres, à la fois côté Box Office comme côté prestance. Alicia Vikander s’offre une bouffée d’air frais, elle dont la fulgurante ascension l’a chargée médiatiquement d’un blockbuster-fardeau, Tomb Raider. On a heureusement toute confiance en sa capacité de se fondre dans la mise en scène intime de Wenders, comme elle l’a récemment rappelé avec le doux mélo Une vie entre deux océans de Derek Cianfrance.

    Même son de cloche pour James McAvoy, qui va pouvoir quitter au moins temporairement deux costumes qui commençaient à l’étouffer un brin : celui du professeur Xavier de la saga X-Men, mais également ce casting récurrent de fou furieux lunatique, brossé dans Filth et décliné à l’envi par la suite, de Docteur Frankenstein à Split en passant par le tout récent Atomic Blonde. Surtout que l’Écossais connaît bien le terreau du drame romantique, grâce au triple The Disappearance of Eleanor Rigby où il répondait alors à Jessica Chastain.

    QUOI ?

    Submergence va mettre à rude épreuve l’amour partagé entre James More (James McAvoy) et Danielle (Alicia Vikander) par la plus complexe, mais aussi la plus terrible des contraintes : la distance. Lui, ingénieur, et elle, bio-mathématicienne, tombent amoureux lors d’une rencontre fortuite en Normandie.

    James va pourtant, au détour d’une mission en Afrique, être kidnappé par des djihadistes. S’ajoutent alors non seulement la peur, mais également les secrets comme entraves à une séparation dont les souvenirs forment le dernier îlot d’un bonheur qui n’existe plus que par nostalgie.

    Bar   de  rêve , bar de cinéma ...

    Bar de rêve , bar de cinéma ...

    Partager cet article
    Repost0
    30 août 2017 3 30 /08 /août /2017 02:00

    Aux marches du palais , c'est lui  qui  a eu la préférence pour porter la  parole jupitérienne qui avait besoin d'un homme de métier en l'occurrence Bruno Roger Petit pour mieux se faire entendre à défaut de bien se faire comprendre : c'est entendu à l'ère d'interner tout est dans la communication  et  une promo réussie  ce peut être le succès assuré d'une  mandature ...Cire pompes officiel , ça peut-être  alléchant pour qui s'était engagé dans la voie et qui n'attendait qu'un débauchage pour exercer pleinement son art...Au passage , je rappelle que la véritable presse doit faire preuve d'une totale indépendance à l'égard des pouvoirs politiques mais cela est de plus en plus  pure utopie à une époque où tout s'achète et se  vend et pas seulement les joueurs de foot ;;;Mais au fait , que pense  le plus en plus fictif Mace Scaron de cette nomination ?Tout ça a au moins le mérite d'être transparent ! !! YVONLABAUDRUCHE

    Bruno Roger-Petit....Journaliste  engagé , engagé par Macron ...
    Partager cet article
    Repost0
    29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 18:25

    Retour en quatre dates sur l'affaire Laporte-Altrad, révélée par le JDD, qui fragilise le président de la Fédération française de rugby.

    Retour en quatre dates sur l'affaire Laporte-Altrad, révélée par le JDD, qui fragilise le président de la Fédération française de rugby.© Reuters Retour en quatre dates sur l'affaire Laporte-Altrad, révélée par le JDD, qui fragilise le président de la Fédération française de rugby.

    Mi-août, Le Journal du Dimanche publiait une longue enquête sur les relations d'affaires et jeux d'influences entre Mohed Altrad, le businessman à la tête du club de Montpellier, et Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby (FFR). Plusieurs démissions de la commission d'appel de la Fédération, encore lundi, viennent confirmer ces informations. Les soupçons de conflit d'intérêt pesant sur Bernard Laporte se renforcent, et l'affaire prend un tour politique. La ministre des Sports Laura Flessel a réclamé des comptes au président de la FFR, qui a proposé "la création d'une Haute autorité de lutte pour la transparence et l'équité dans le rugby, composée de personnalités indépendantes et disposant de pouvoirs d'investigation et de sanction élargis". Retour en quatre dates sur les révélations qui fragilisent le patron de la FFR, en pleine campagne pour l'attribution à la France du mondial de rugby 2023.

     

    13 août - Le JDD révèle les troublants liens entre Mohed Altrad et Bernard Laporte

    Le président du club de Montpellier, qui s'affiche sur le maillot du XV de France, Mohed Altrad, est décidément un homme d'influence dans le monde du rugby français. Dans son édition du 13 août, Le Journal du Dimanche raconte comment Bernard Laporte est intervenu pour que la commission d'appel de la FFR se penche avec "bienveillance" sur plusieurs décisions de la commission de discipline de la Ligue nationale de rugby (LNR) concernant le MHR : les sanctions liées aux banderoles hostiles à la LNR déployées lors du match contre le Racing 92, le 22 avril, et les suspensions de ses joueurs Jacques et Jannie du Plessis. La commission d'appel confirme le 29 juin les jugements de la LNR, avant de réduire le lendemain les peines à l'encontre du club montpelliérain.

    Dans cette même enquête, le JDD révélait qu'Altrad et Laporte sont en relation d'affaires : en février, Altrad Investment Authority a signé un contrat avec BL Communication, société gérée par Bernard Laporte, lequel doit alors quatre interventions sous un an pour un montant de 150.000 euros. Mi-août, Mohed Altrad nie l'existence de ce contrat.

    Altrad et la FFR sont aussi liés par le contrat faisant du premier le sponsor maillot du XV de France, qui comprend une clause obligeant la Fédération à "ne rien faire qui puisse porter préjudice de quelque façon que ce soit à l'image et la réputation d'Altrad".

     

    24 août - Un membre de la commission d'appel de la FFR démissionne

    Le départ de Philippe Peyramaure de la commission d'appel de la Fédération confirme ces informations. Dans son courrier d'explication, daté du 24 août et que le JDD s'est procuré, l'avocat parisien écrit : "J’ai été avisé que le président de la Fédération était intervenu pour demander que nous modifiions notre décision dans un sens beaucoup plus favorable à Montpellier", référence à l'intervention de Bernard Laporte, fin juin, en faveur de Mohed Altrad.

     

    26 août - La ministre des Sports veut entendre Laporte

    Au micro de RMC Sports, la ministre des Sports Laura Flessel annonce qu'elle compte demander une rencontre avec Bernard Laporte. Elle explique : "Pour le moment, il n'y a pas d'attaque, pas de demande de justice, du coup on va laisser faire les choses en fonction de ce que le président [de la Fédération] me répondra."

    28 août - Deux autres membres de la commission d'appel quittent leur poste

     

    Mardi matin, le JDD révélait la démission, la veille, de deux autres membres de la commission d'appel de la FFR, Julien Berenger et Benja

    Ce sont plus des hommes d'affaires que des sportifs : jouissant de leur notoriété acquise sur les terrains , ils récoltent à foison et s'acoquinent souvent avec des personnages peu recommandables qui gravitent autour des grands clubs ...Laporte ministre n'était ni moins ni plus ridicule que Douillet mais comme dans le casting nous avions aussi Dati garde des sceaux ; tout cela était en adéquation et très  tendance , tendance oiseuse mais après tout n'était-ce pas la spécificité de l'ère Sarkozy ..Je peux remercier Laporte de me permettre de me donner l'occasion de cibler à nouveau le petit .....Ce gars là m'aidait à booster l'audience de mon blog et je ne peux évidemment que lui rendre grâce rétrospectivement ...YVONLABAUDRUCHE

    Partager cet article
    Repost0
    29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 05:41

    On a beau s'ingénier à faire plaisir , à  se plier en quatre , certaines ou certains demeurent maussades , congénitalement mécontents oserais-je dire ...Si dans ma carrière d'enseignant , j'ai rencontré bon nombre de gens merveilleux , j'ai subi pendant deux ans les sautes d'humeur d'une psycho rigide particulièrement gratinée qui  aurait  bien failli me faire péter les plombs si je n'avais pas pris de distance avec les ennuis quotidiens qu'elle m'occasionnait ...Elle a fini par aller faire son cinéma ailleurs générant de nouveaux conflits et faisant sortir les gens de leurs gonds ...Depuis ce temps , je regarde autrement les râleuses et les râleurs et je sais que quoiqu'on fasse parfois avec certains individus , on fait chou blanc  et pire encore on peut s'épuiser à la tâche sans que cela ne les  émeuve ... Prenons donc le contrepied de ceux qui se lèvent toujours du pied gauche et qui parfois en font une stratégie et tentons de considérer ça avec humour : c'est tellement mieux quand on parvient  à rester conciliant  en toutes circonstances ....YVONLAUDRUCHE 

    Les incontentables ...
    Partager cet article
    Repost0

    Présentation

    • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
    • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
    • Contact

    Texte Libre

    Recherche

    Liens