Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 18:54

Les militants de droite ont pris de tels coups sur la tête qu'ils se rallient derrière ce qu'ils peuvent , pas vraiment du premier choix ...Des caricatures , ils en ont déjà élus mais  là pour répondre à la conjoncture , ils vont faire fort...Macron doit rigoler sous cape voilà un opposant ou un concurrent qui ne va guère lui faire de l'ombre ...En attendant ce soir ça va être la liesse au siège du pari républicain , pour  quelques heures  l'illusion d'une victoire mais ce qui est une certitude , c'est que les lendemains seront beaucoup moins triomphants ....A force de pencher à droite ;, le fanfaron va tomber dans l'extrême et vraiment chuter ... Je sais j'ai l'ironie facile mais des lascars de ce type , c'est pour moi du pain bénit ....YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 13:58

Quelle suspense en ce dimanche 10 décembre , nous ne saurons que ce soir à l'issue du vote électronique  pas truqué bien sûr ( Ce n'est pas l'habitude  de la maison ) qui va prendre la tête du partie Républicain , peau de chagrin  après  que ses forces vives et les meilleurs d'entre eux aient été  débauchés par le gamin président ...Un mioche peut en cacher un autre , beaucoup moins brillant  mais néanmoins très ambitieux ...C'est ce dernier qui  sera vraisemblablement sacré pour une opposition forte surtout en paroles car pour le reste , c'est plus que flagrant à plus d'un titre les moyens sont très  limités  ....Voilà une actualité politique décoiffante ...YVONLABAUDRUCHE 

Election du président des Républicains : captivant  !!!
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 12:17

Après avoir embrassé la famille de Johnny Hallyday, le président de la République Emmanuel Macron a prononcé ce samedi 9 décembre l'éloge funèbre du chanteur décédé le 6 décembre. D'abord chahuté, il a fini dans les applaudissements après avoir érigé Johnny Hallyday en "fils prodigue" de la nation. 

 

 

 

"Mes chers compatriotes.

Vous êtes là pour lui, pour Johnny Hallyday. Près de 60 ans de carrière, 1.000 chansons, 50 albums et vous êtes là, encore là, toujours là. Je sais que vous vous attendez à ce qu’il surgisse de quelque part. Il serait sur une moto, il la lancerait vers vous. Il entamerait la première chanson et vous commenceriez à chanter avec lui.

Il y a celles qu’il vous laisserait chanter presque seul. Vous guetteriez ses déhanchés, ses sourires. Il ferait semblant d’oublier une chanson et vous la réclameriez. Alors il la chanterait. Vers la fin il vous présenterait ses musiciens et vous applaudiriez. Vous applaudiriez plus encore, pour que cela ne finisse jamais.

Et dans un souffle, en n’osant pas vous l’exprimer trop fort, alors là il vous dirait qu’il vous aime. Alors oui, ce samedi de décembre est triste. Mais il fallait que vous soyez là pour Johnny parce que Johnny depuis le début était là pour vous. Dans chacune de vos vies, une de ses chansons a traduit ce que vous aviez dans le cœur : une histoire d'amour, un deuil, une résistance, la naissance d’un enfant, une douleur...

Dans sa voix, ses chansons, son visage, il y avait cette humanité indéfinissable qui vous perce à jour. C’est comme ça que Johnny est entré dans nos vies, par ce blues qui dit nos misères et nos bonheurs, par ce rock qui dit nos combats et nos désirs et pour beaucoup, il est devenu presque indispensable, un ami, un frère.

"Vous étiez dans sa vie"

Je sais que beaucoup d'entre vous depuis quelques jours découvrent une solitude étrange. Mais vous aussi, vous étiez dans sa vie. Vous l’avez vu heureux, vous l’avez vu souffrir. Vous avez aimé ses amours, vous avez vécu ses ennuis et à chaque instant. Vous l’avez vu frôler la mort plusieurs fois, vous avez tremblé pour lui. Et à chaque instant, vous l’avez aidé parce qu’il savait que vous étiez là pour lui.

 

 

Vous êtes là avec sa famille : Sylvie Vartan, Laeticia Hallyday… Avec ses enfants David, Laura, Joy et Jade. Avec ses petits-enfants Emma, Ilona et Cameron. Et je n’oublie pas que pour eux, c’est aussi un jour de souffrance intime. Nous vous avons si souvent volé votre mari, votre père, votre grand-père. Aujourd’hui nous devons vous le laisser un peu, parce que ce deuil est d’abord le vôtre.

Nous sommes là avec ses musiciens, ses compagnons de route de toujours. Eux aussi sont déjà un peu plus seuls. Ils chercheront cette énergie qui les portés sur scène. Ils attendront le copain, l’ami, celui dont ils aimaient les longs silences et l’œil qui à un moment sourit. Mais tous, au fond d’eux-mêmes, savent depuis longtemps que Johnny était à vous, à son public, au pays. Parce que Johnny, c’est la vie, dans ce qu’elle a de souverain, d’éblouissement, de généreux. C’était une part de nous-mêmes.

Que ce jeune belge décidant de prendre un nom anglo-saxon soit allé chercher très loin le blues de l'âme noire américaine, le Rock'n Roll de Nashville pour le faire aimer aux quatre coins du pays était hautement improbable et pourtant, c’est un destin français. Mille fois il s’est réinventé mais toujours il a été ce destin. Il a été ce que Victor Hugo appelle "une force qui va".

"Il se brûlait au contact du public"

Il a traversé le temps, les époques, les générations, et tout ce qui divise la société. Et c’est aussi pour cela que nous sommes ensemble aujourd’hui, c’est aussi pour cela que je m’exprime devant vous. Parce que nous sommes un peuple uni autour d’un de ses fils prodigues. Et parce qu’il aimait la France, parce qu’il aimait son public, Johnny aurait aimé vous voir ici.

 

 

 

Il ne savait pas vraiment exprimer ce qu’il voulait, il préférait les silences. Il chantait les mots, les chansons des autres. Il se brûlait au contact du public dans la ferveur de la scène et il s’offrait terriblement, furieusement, à vous. Il aurait pu tomber cent fois mais ce qui l’a tenu, ce qui souvent l’a relevé, c'est votre ferveur, c’est l’amour que vous lui portez. Et l’émotion qui vous réunit aujourd’hui lui ressemble : elle ne triche pas, ne pose pas, elle emporte tout sur son passage. 

Elle est de ces émotions qui font un peuple. Parce qu’il était une part de notre pays. Parce qu’il était une part que l’on aime aimer. Pour que le feu ne s’éteigne pas, pour qu’il ne meure jamais, je vous propose d’applaudir Monsieur Johnny Hallyday."

 

 
 

Rédiger et surtout prononcer  l'éloge funèbre d'un monstre sacré en n'oubliant rien ni personne , en donnant du corps et de l'équilibre à son propos , en  retraçant sa vie sans tomber dans les poncifs et les banalités , c'est un exercice extrêmement difficile quand tous les yeux sont braqués sur l'orateur guettant ,la fausse note , la maladresse , la faille ....Le président  peut probablement  compter sur la coopération d'une équipe rédactionnelle de haut niveau mais ceci étant dit le gamin  est fort capable de se débrouiller seul  sans  avoir besoin d'avoir recours à des plumes brillantes ..Les détracteurs et observateurs   feront  remarquer que tout cela c'est du verbe et que  les pays attend beaucoup plus que de belles histoires bien racontées ....YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2017 6 09 /12 /décembre /2017 17:38

Voilà de la  musique dite jadis de sauvage  qui va passer à la postérité avec celui qui en France en  a assuré la promotion ...Quel chamboulement dans les têtes et dans les cœurs  pour en arriver à cette réhabilitation  !  Plus de déchaînement de violence , de rixes , de chaises cassées , les fans sont devenus des personnes rangés issues de tous les milieux sociaux ...Est -ce une communion de circonstance ou les prémisses  d'une tendance plus profonde ? L' histoire nous le dira mais notre pays a connu par le passé de grands populaires unificateurs qui se sont vite essoufflés ...Celui ci est de très grande ampleur , on peut donc penser qu'il résistera un peu plis longtemps aux inévitables dérives ....YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2017 6 09 /12 /décembre /2017 16:25

On ne me la raconte pas et même si j'éprouve à priori  beaucoup d'empathie à l'égard de ceux que je côtoie , je ne suis jamais dupe car  j'ai appris à comprendre et à analyser au plus juste les situations ....Bien souvent je mobilise mon énergie pour épauler ceux qui sollicitent mon aide mais en échange , je n'attends rien , c'est le meilleur moyen de ne pas être déçu et même parfois d'être surpris car la gratitude est à l'occasion au rendez-vous ....Pour résumer , je ne m'enthousiasme pas ce qui ne m'empêche pas d'éprouver d'immenses émotions et d'aimer la vie et mes semblables bien plus qu'il n'y paraît ....Qui aime bien doit voir ceux qu'il aime sans concession  et  le manque de complaisance de certains de mes propos  obéit  à cette exigence .... Mes articles  satiriques quotidiens relèvent d'une volonté farouche de voir progresser le monde dans lequel nous vivons et que nous semblons subir la plupart du temps ...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2017 6 09 /12 /décembre /2017 14:12

Je n'ai aucune légitimité pour m'émouvoir  de la mort de celui qui était l'idole des jeunes car je n'ai jamais  été un fan et pourtant  je dois le concéder : je me l'explique mal mais ça me fait  quelque chose : sans doute nous étions nous habitués à sa présence et son absence c'est un  peu de notre jeunesse  qui fout le camp ....Bien d'autres raisons ont fait de ce personnage un mythe et il est à peu près certain que sa légende va traverser les siècles ...ça le dépassait mais ça nous dépasse aussi  et la meilleure preuve c'est que presqu'à leur insu même pour ceux qui n'étaient pas ses  inconditionnels ,  tout le monde  finit par communier dans  la peine YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2017 6 09 /12 /décembre /2017 05:12

J'espère que cette fois , dans la grande cérémonie de communion nationale , on va s'entendre sur les chiffres qui seront  probablement colossaux  avec une forte mobilisation des fans auxquels viendront s'ajouter tout ce que la France compte de curieux avides d'images fortes , enterrement de première classe pour le rebelle devenu au fil du temps le chouchou de la nation en dépit de ses maladresses et de quelques infidélités ...Ils viendront , ils seront tous là même ceux du sud du pays pour un hommage au plus emblématique des rockers bien de chez nous ...Pour une fois , pas de polémique sur les chiffres et si la police compte bien , les petits voyous et les gros baroudeurs iront peut-être jusqu'à embrasser les flics chargés de sécuriser l'énorme rassemblement .....YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 23:46

Les citoyens sont invités à pleurer dans l'unité : riches , gens ordinaires et gueux , tous appelés pour une gigantesque séquence nostalgie ...Les blousons  noirs sont aujourd'hui  fréquentables et si dans les années 60 , on brisait des chaises , on brûle désormais des cierges pour le repos de l'âme de l'ancien rebelle devenu héros national par la grâce des grands pontes médiatiques  qui ont su exploiter les talents de l'idole ...Il s'est usé et consumé certes par amour excessif du métier mais aussi par obligation ce que chacun dans un légitime chagrin s'empresse bien vite d'oublier ...Aux larmes citoyens , oublions ce qui pourrait fâcher, bien sûr tout cela nous rend triste mais  le culte des idoles n'a jamais été et ne sera jamais ma tasse de thé : une simple pensée digne , pudique et discrète suffira ...YVONLABAUDRUCHE 

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 16:32

Si les vies aussi longues soient  elles nous semblent toujours trop courtes , des funérailles qui n'en finissent pas , c'est bien souvent un avant- goût de l' éternité et nous avons été gâté cette semaine , éloges funèbres , nécros , rétrospectives , de quoi nous <<foutre le bourdon >> à la veille du solstice d'hiver donc de la période où les nuits sont les plus longues ...Des funérailles qui s'éternisent et des nuits qui se prolongent  accompagnées de commentaires larmoyants de quoi oublier des misères dans le monde encore plus dramatiques ...Aux larmes citoyens ! YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 09:08
Les Etats-Unis et le facteur religieux

Barbara Victor, auteure de "La Dernière Croisade, les fous de Dieu version américaine" (Plon, 2004), le mercredi 27 octobre 2004

 

Ajouter

Pas le temps de
lire cet article ?

Conservez-le pour le consulter plus tard. Abonnez-vous au Monde.fr
à partir de 1 €

Abonnez-vous
 Pourquoi les Américains apparaissent-ils comme beaucoup plus religieux que les autres Occidentaux ?

Barbara Victor : Parce que l'Amérique est un pays nouveau, fondé sur une séparation entre l'Eglise et l'Etat. Mais la Constitution a été basée sur les 10 Commandements. Depuis le début, l'Amérique est un pays de contradictions. De plus, les Américains sont un peuple de contradictions. Nous sommes soi-disant le pays le plus démocratique, et en même temps, avec une histoire extrêmement raciste. Nous sommes aussi un pays qui exporte le plus de pornographie dans le monde, mais un pays puritain.

LE POIDS DES ÉVANGELISTES

IgAg : Quel est le pourcentage des votants et celui des "likely voters" estimé, pour cette présidentielle, qui se disent chrétiens "fondamentalistes" ou évangélistes ?

Barbara Victor : Il y a 80 millions d'évangélistes en Amérique, qui sont à 42 % du Parti républicain. Parmi les 80 millions d'évangélistes, il y en a au moins 65 millions qui votent.

 
 

Toutes les religions hébergent des excités et des fanatiques prêts à  tous  les excès  voire à tous les crimes pour imposer leur dogme au monde entier ....Nous condamnons suffisamment les théocraties affichées pour ne pas être tentés par celles qui se cachent  dans des démocraties dites incontestables ....Les Américains médiatiquement matraqués ont sacré un personnage qui plus encore que ces prédécesseurs  a décidé de partir en Croisade avec pour objectif  essentiel d'asseoir son pouvoir dans son pays en tentant par la même occasion de faire oublier son incompétence et ses bévues ...Qu'il mette le reste du  monde à feu et à sang n'a pas l'air d'être son problème ...Diplomatie oblige , aucun dirigeant  pour évoquer avec des mots justes la triste réalité ...YVONLABAUDRUCHE 

La Dernière Croisade, les fous de Dieu version américaine ...Trump  en fer de lance ...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens