Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 10:06
Tout Va Tres Bien (Madam La Marquise)
Allô, allô James !
Quelles nouvelles ?
Absente depuis quinze jours,
Au bout du fil
Je vous appelle ;
Que trouverai-je à mon retour ?
Tout va très bien, Madame la Marquise,
Tout va très bien, tout va très bien.
Pourtant, il faut, il faut que l'on vous dise,
On déplore un tout petit rien :
Un incident, une bêtise,
La mort de votre jument grise,
Mais, à part ça, Madame la Marquise
Tout va très bien, tout va très bien.
Allô, allô James !
Quelles nouvelles ?
Ma jument gris' morte aujourd'hui !
Expliquez-moi
Valet fidèle,
Comment cela s'est-il produit ?
Cela n'est rien, Madame la Marquise,
Cela n'est rien, tout va très bien.
Pourtant il faut, il faut que l'on vous dise,
On déplore un tout petit rien :
Elle a péri
Dans l'incendie
Qui détruisit vos écuries.
Mais, à part ça,
 
 
 
close
volume_off
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  •  
 

Paroles de la chanson Le Telephone Pleure par Claude Francois

Allô ?

Écoute maman est près de toi,
Il faut lui dire : "Maman, c'est quelqu'un pour toi"

Ah ! c'est le monsieur de la dernière fois ?
Bon, je vais la chercher
Je crois qu'elle est dans son bain
Et je sais pas si elle va pouvoir venir

Dis-lui, je t'en prie, dis-lui c'est important
Et il attend

Dis, tu lui as fais quelque chose à ma maman ?
Elle me fait toujours des grands signes

Elle me (dit) toujours tout bas : "Fais croire que je suis pas là"

Raconte-moi comment est ta maison ?
Apprends-tu bien chaque soir toutes tes leçons ?

Oh oui ! mais comme maman travaille
C'est la voisine qui m'emmène à l'école
Il y a qu'une signature sur mon carnet
Les autres ont celle de leur papa, pas moi

Oh dis-lui que j'ai mal
Si mal depuis six ans
Et c'est ton âge, mon enfant

Ah non ! moi, j'ai cinq ans
Eh ! dis, tu la connaissais ma maman avant ?
Pourtant elle m'a jamais parlé de toi
 

Tu restes là hein ?

Le téléphone pleure quand elle ne vient pas
Quand je lui crie : "Je t'aime"
Les mots se meurent dans l'écouteur
Le téléphone pleure, ne raccroche pas
Je suis si près de toi avec la voix

Seras-tu aux prochaines vacances à l'hôtel Beau-Rivage ?
Aimes-tu la plage ?

Oh oui ! j'adore me baigner ; maintenant je sais nager
Mais dis donc, comment tu connais l'hôtel Beau-Rivage ?
Tu y as été toi, à Sainte-Maxime ?


Oh ! dis-lui toute ma peine,
Combien toutes les deux, moi, je vous aime

Tu nous aimes ? mais je t'ai jamais vu, moi ?
Et qu'est-ce que t'as, pourquoi t'as changé de voix ?
Mais tu pleures, pourquoi ?

Le téléphone pleure quand elle ne vient pas
Quand je lui crie : "Je t'aime"
Les mots se meurent dans l'écouteur
Le téléphone pleure, (non) ne raccroche pas
Je suis si près de toi avec la voix

Dis, écoute-moi
Le téléphone pleure pour la dernière fois
Car je serai demain au fond d'un train
Dis, mais retiens-la Mais elle s'en va !
Paroles
Bernadette, elle est très chouette
Et sa cousine, elle est divine
Mais son cousin, il est malsain
Je dirais même que c'est un bon à rien
Noémie est très jolie
Moins que Zoé, mais plus que Nathalie
Anatole il est frivole
Monsieur Gaston s'occupe du téléfon
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Marie-Louise est exquise
Marie-Thérèse, elle est obèse
Marie-Berthe, elle est experte
Par l'entremise de sa tante Artémise
Edouard fume le cigare
Et Léonard porte une barbe noire
Léontine fait la cuisine
Monsieur Gaston s'occupe du téléfon
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Gaston, Gaston
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Gaston, Gaston
Gaston y a l'téléfon qui son
Et y a jamais person qui y répond
Non, non, non, non, non, non, non, non
Gaston l'téléfon qui son'
P't-être bien qu'c'est importon
Allô Maman bobo
Je marche tout seul le long de la ligne de chemin de fer
Dans ma tête y'a pas d'affaires
Je donne des coups de pied dans un' petite bonté en fer
Dans ma tête y'a rien à faire
Je suis mal en campagne et mal en ville
Peut-être un petit peu trop fragile
Allô Maman bobo
Maman comment tu m'as fait je suis pas beau
Allô Maman bobo
Allô Maman bobo
Je traîne fumie, je me retrouve avec mal au cœur
J'ai vomi tout mon quatre heures
Fêtes, nuits folles, avec les gens qu'ont do bol
Maintenant que je fais do music hall
Je suis mal à la scène et mal en ville
Peut-être un petit peu trop fragile
Allô Maman bobo
Maman comment tu m'as fait je suis pas beau
Allô Maman bobo
Allô Maman bobo
Moi je voulais les sorties du port à la voile
La nuit barrer les étoiles
Moi les chevaux, le
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens