Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 18:20

Présidentielle 2017 Vote FN, un danger, pas une solution Ce parti se caractérise par deux grandes données : 1)Sa conception autoritaire du pouvoir et de son exercice : le pouvoir y est concentré entre les mains d’un(e) chef(fe) conçu(e) comme l’émanation du peuple et censé(e) être en relation directe avec lui. Dans ce type de régime, les « corps intermédiaires » (syndicats, associations de la société civile) sont des obstacles. Ils doivent donc, à défaut de disparaître, soit être totalement entravés, soit, perdant toute indépendance, changer de nature pour être transformés en courroie de transmission de la pensée et des orientations du chef. Que peut représenter concrètement ce type de régime autoritaire ? Que la Russie de Vladimir Poutine, la Syrie de Bachar El Hassad ou la Hongrie de Viktor Orban soient, pour Marine Le Pen, des réfé- rences, en donne une idée... 2)Sa conception de la citoyenneté : dans la tradition démocratique républicaine, les citoyens sont appréhendés comme des personnes sujets de droits devant lesquels ils sont à égalité. Pour le FN, ils se définissent d’abord par des caractéristiques identitaires (leur nationalité, leur race, leur religion…) les distinguant des autres. C’est ce qui fonde notamment le nationalisme anti-européen et la rhétorique anti-immigrés et, plus généralement xénophobe, du FN, ainsi que son concept discriminatoire de « préférence nationale ». Il y aurait les Français et les autres, voire, parmi les Français, les Français « de souche » et les Français « de raccroc », suspects de par leurs origines ou leur religion, tout particulièrement si elle est musulmane. Ces conceptions du Front National rompent avec les valeurs démocratiques qui sont à la base de la charte de l’UNSA. En ce sens, le Front National ne peut être pour nous « un parti comme un autre ». C’est pourquoi l’UNSA, organisation exclusivement syndicale, respectueuse des sensibilités politiques diverses de chacune et de chacun de ses adhérents, est fondée à mettre solennellement en garde les citoyens contre un vote FN qui donnerait de la force à un projet qui fracturerait violemment le pays, l’exposerait à des conséquences sociales et économiques graves et menacerait la démocratie. Le Front National est né en 1972 du rassemblement de différents courants de l’extrême-droite française (poujadistes, pétainistes, néo-nazis, anciens de l’OAS, identitaires, chrétiens inté- gristes…). Le nationalisme, le racisme et la xénophobie, la conception d’un pouvoir fort et autoritaire en étaient la base programmatique. Le Front National d’aujourd’hui, soigneusement dédiabolisé et repeint en rassemblement bleu marine, n’a jamais rompu avec ces racines comme en attestent ses fréquentations dans l’extrême-droite européenne. Mais connaître son histoire ne suffit pas car les électeurs du FN ou tentés par le vote FN se déterminent sur d’autres considérants. A l’heure où sa candidate, Marine Le Pen, postule sérieusement à présider la République Française, c’est donc son programme qu’il faut décrypter pour que chacune et chacun comprenne bien à quoi il aboutirait. C’est le sens de ce document qui fonde l’opposition totale de l’UNSA au FN et à son projet. Tous les politologues le disent : le Front National et sa candidate, Marine Le Pen, sont potentiellement en situation d’accéder au pouvoir dans notre pays. 2 Présidentielle 2017 Présidentielle 2017 Dire non au FN : la preuve par le programme Marine Le Pen prône le « Frexit », c’est-à-dire la sortie de la France de l’Union Européenne : Dans un cadre mondial dominé par des États à dimension continentale (États-Unis, Russie, Chine…), le retour aux seules frontières nationales impuissanterait la France qui, en perdant le relais européen, ne pourrait espérer peser au plan mondial. Marine Le Pen prône l’abandon de l’Euro et le retour au Franc : Le passage de l’Euro au Franc entraînerait une perte de valeur de la monnaie immédiate de l’ordre de 20 %. Cela toucherait de plein fouet : Les épargnants, à commencer par les plus modestes, qui verraient leur capital fondre aussitôt d’autant ; Les endettés dont la dette, en passant de l’Euro au Franc, s’aggraverait mécaniquement de l’ordre de 20 %, avec, de surcroît, une augmentation de leurs taux d’intérêt. Ce serait vrai pour les particuliers comme pour les entreprises, mais aussi pour l’Etat, donc pour les Français, pour lequel les économistes estiment que le déficit s’alourdirait de 30 à 50 milliards. Les investisseurs qui, avec des taux d’intérêts beaucoup plus élevés, ralentiraient leurs activités en France, avec les répercussions qui en découleraient en matière d’emploi, de logement, de recherche, etc… Les consommateurs, car tous les prix des biens importés augmenteraient en proportion, provoquant une inflation générale estimée à au moins 5 %. 

Dire non au FN : la preuve par le programme Marine Le Pen prône le « Frexit », c’est-à-dire la sortie de la France de l’Union Européenne : Dans un cadre mondial dominé par des États à dimension continentale (États-Unis, Russie, Chine…), le retour aux seules frontières nationales impuissanterait la France qui, en perdant le relais européen, ne pourrait espérer peser au plan mondial. Marine Le Pen prône l’abandon de l’Euro et le retour au Franc : Le passage de l’Euro au Franc entraînerait une perte de valeur de la monnaie immédiate de l’ordre de 20 %. Cela toucherait de plein fouet : Les épargnants, à commencer par les plus modestes, qui verraient leur capital fondre aussitôt d’autant ; Les endettés dont la dette, en passant de l’Euro au Franc, s’aggraverait mécaniquement de l’ordre de 20 %, avec, de surcroît, une augmentation de leurs taux d’intérêt. Ce serait vrai pour les particuliers comme pour les entreprises, mais aussi pour l’Etat, donc pour les Français, pour lequel les économistes estiment que le déficit s’alourdirait de 30 à 50 milliards. Les investisseurs qui, avec des taux d’intérêts beaucoup plus élevés, ralentiraient leurs activités en France, avec les répercussions qui en découleraient en matière d’emploi, de logement, de recherche, etc… Les consommateurs, car tous les prix des biens importés augmenteraient en proportion, provoquant une inflation générale estimée à au moins 5 %. Le nationalisme et la préférence nationale, à laquelle Marine Le Pen entend donner valeur constitutionnelle, sont au cœur du programme du Front National. Ils sont à la base des principales mesures phares qu’elle porte, dont les effets seraient dévastateurs pour les salariés et les citoyens et que nous passons ici en revue. 

Des jeunes désabusés s'apprêtent à voter F N séduit par le chant de la sirène , qu'ils se renseignent un peu sur ce parti et surtout sur son histoire ...Permettre à  ce clan d'accéder au pouvoir , ce serait commettre la connerie du siècle ...Nous sommes pour le moment en démocratie ; advienne que pourra mais une mise en garde de ceux  qui tout excités risquent bien de compromettre l'avenir du pays s'imposait ...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Marine est à la fois la dernière du lot et la première en matière de danger public !
Répondre
J
Je suis entièrement d'accord quand vous écrivez que les jeunes sont attirés par le chant des sirènes du FN et j'en suis catastrophée .......... les blocs de copains jouent un grand rôle dans ce comportement.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens