Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2020 1 27 /01 /janvier /2020 21:12

On peut parler aussi d'idées de riches plutôt que de riches idées ...Et dire que ces ministres là prône l'égalité et l'abolition des privilèges ...Ces  personnalités  bourrés aux as se soucieraient donc du sort des plus démunis ...A l'évidence , le peuple d'en bas fait peu de cas des bonne intentions affichées et même a tendance à se rebiffer ...C'est qu'ils n'ont rien compris ces bougres tout comme le Conseil d'Etat qui émet des réserves quant à la réforme des retraites....Les explications se suivent et hélas se ressemblent avec à chaque étape encore plus de confusion...Le passage en force est inévitable et la gouvernance au fil du temps va oblgatoirement se durcir ...Ce qui manque c'est surtout une plus grande richesse de la pensée ...YVONLABAUDRUCHE 

Depuis 2013 et l’affaire Jérôme Cahuzac, une loi sur la transparence oblige tous les membres du gouvernement à rendre publiques leurs déclarations d’intérêts et de patrimoine en les confiants à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, qui les rend ensuite visibles sur son site. C’est en consultant celles des ministres et secrétaires d’État actuels que le journaliste Vincent Jauvert s’est rendu compte que les membres du gouvernement d’Edouard Philippe et d’Emmanuel Macron étaient deux fois plus riches que ceux ayant exercé durant le quinquennat de François Hollande. Un constat que l’auteur détaille dans son récent livre Les Voraces, les élites et l’argent sous Macron, paru le 16 janvier aux éditions Robert Laffont, dont Atlantico a partagé un extrait ce dimanche.

On y apprend ainsi que les ministres de François Hollande possédaient chacun un patrimoine qui s’élevait, en moyenne, à 700 000 euros, contre 1,4 million pour ceux d’Emmanuel Macron. Vincent Jauvert explique ensuite que les patrimoines colossaux du gouvernement d’Edouard Philippe ont très souvent été acquis grâce à des passages dans de grosses entreprises du privé où les hommes et femmes politiques ont exercé des fonctions de lobbying. Emmanuelle Wargon, par exemple, secrétaire d’État à la transition écologique, a tout comme Muriel Pénicaud, ministre du Travail, exercé chez Danone. Wargon y a été… lobbyiste en chef ! En tout, son patrimoine s’élève à 5,3 millions d’euros et comprend également une assurance-vie

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de YVONLABAUDRUCHE à visiter sans modération et à conseiller aux amis et aux proches et à l'occasion à ceux que vous voulez moucher ...
  • : Au moins un article quotidien qui en général traite de l'actualité avec humour et sans complaisance pour ceux dont les comportements et mœurs nous irritent profondément ...Blog très fourni avec les commentaires avisés de visiteurs devenus des amis au fil du temps ...Opiniâtreté hors du commun et des relais sur les réseaux : face book ,Twitter ,Marianne, ...Soyez nombreux à cliquer sur ce site ...
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens