Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 13:52

Dans un monde ou tout se négocie et se monnaie et où il est de coutume  de  tout facturer au  plus fort histoire de prouver que plus on est  cher plus on est  compétent , il fait être sacrément   culotté  pour offrir gratuitement ses services : dans la  logique actuelle , ce qui  ne coûte rien  ne vaut forcément rien ...C'est cette erreur de jugement qui est à la base de tous nos maux ...Pour plus de profits certains mentent , trichent , fraudent et sont prêts à tous les excès  en  exploitant  les autres car à leurs yeux , ceux qui sont soumis à des salaires de misère et à des rémunérations  dérisoires  sont forcément des nuls ...Les bénévoles ne bénéficient donc pas toujours  de la reconnaissance à laquelle ils devraient légitimement pouvoir prétendre pire encore les vaniteux très attentifs aux signes extérieurs de richesse les méprisent ....Pourtant la vraie noblesse c'est bien d'aider les autres et d'intervenir pour soulager les souffrances sans rechercher aucun intérêt sauf la satisfaction d'avoir  apporté  une once de bonheur ?du soulagement ....Nos médecins spécialistes , nos experts dans tous les domaines seraient bien inspirées de visiter un peu ce blog pour en saisir toute la philosophie .....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

cevenole 05/08/2017 13:57

le benevolat n'est pas reconnu malheureusement, il est même dévalorisé. Tu es assez couillon pour le faire pour rien. Alors que a côté d'autres se remplissent les poches.....je parle par expérience que ce soit pour les gosses a l'école ou pour les malades en fin de vie..........

fralex 29/07/2017 23:41

Yvon a totalement raison mais en vérité, dans ce monde facile du « tous pourris », plus personne ne croit en quelque chose...le drame français est bien là, il fait plonger un peu plus chaque jour le pays dans l'incroyance, le pessimisme et le j'menfoutisme ; le responsable c'est toujours l'autre, cet autre qui me ressemble et dont je n'ai plus confiance car je suis lui, à la fois pourfendeur et pourfendu... mais me reste néanmoins une qualité ; paraître, faire le beau...