Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 12:42

Toute peine mérite  salaire mais réciproquement toute absence de travail devrait se traduire par des retenues sur les rémunérations ...Ne pas répondre aux convocations officielles quand on est un représentant du peuple c'est exercer son droit de grève et les ouvriers et employés le savent bien , les jours de grève ne sont pas payés ...Bien sûr au sein des assemblées, on peut s'enrichir en  travaillant partiellement et même fictivement .mais il serait temps d'assainir ...Pour ceux qui protestent en toute légitimité , il serait honnête d'assumer les conséquences de leurs actes et de consentir à ne pas être payés quand ils refusent de siéger ....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fra 02/07/2017 09:05

Point de vue : Après la débâcle du PS, afin d'éviter la surenchère outrancière des LFI mélenchonistes, notre paysage politique a besoin, si l'on veut discerner le vrai visage de LREM, de reconstruire une Gauche Sociale Républicaine et Moderne autour des socialistes et communistes... (?)

fralex 02/07/2017 00:17

Ils ne faut plus rien laisser passer de la part de nos élus, quelque soit leur parti, il y a encore de nos jours, trop d'abus venant d'eux, ces montreurs du doigt !

fralex 02/07/2017 00:11

Si notre Etat de droits et de devoirs est de réglementer la vie des administrés il doit commencer par sanctionner financièrement les élus du peuple qui ne font pas leur travail et ne remplissent pas leur mission en boycottant volontairement certaines séances de travail... leur salaire, comme chez les ouvriers, est la réponse à un travail effectif... alors pourquoi deux poids et deux mesures ? Qu'en pensent les REM ?

jeanne 01/07/2017 15:25

Vous rigolez Yvon, celui dont vous parlez est un habitué aux absences répétées à l'Ass. Européenne, il en sera de même à ll'AN sauf les jours où il faudra récupérer l'enveloppe des frais qui viennent grossir un salaire déjà conséquent désigné par eux comme étant en dessous du salaire moyen d'un français. ben tè bien sûr, je voudrais le voir la grande gueule avec 2000 euros par mois sûr qu'il ne serait pas millionnaire sans avoir jamais travaillé.
J'attends avec impatience le moment où va sortir la réglementation sur l'épuration des extravagances des députés et sénateurs.