Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 17:08

Charles Millon condamné… douze ans après


Par La rédaction
 
Publié le 09/04/2010  à 19:53
9 réactions
 

 

Il aura fallu plus de dix ans pour que la justice se prononce sur "l'affaire de l'appartement de Millon", révélée en mai 1998 par Lyon Capitale. Le lièvre avait été levé par Étienne Tête. L'élu écologiste cherchait à l'époque des moyens de "faire tomber" Charles Millon, qui venait d'être réélu président de la Région grâce au soutien des élus FN. Il était ainsi "tombé" sur l'appartement de fonction de Charles Millon, attribué de manière illégale. Au fil des révélations, on découvrait ainsi que Charles Millon avait fait prendre en charge par la Région non seulement le loyer de son appartement, mais aussi toutes les charges et les factures d'eau, d'électricité, de gaz et de téléphone pour un total supérieur à 1,5 millions de francs. Il bénéficiait aussi de très conséquents "frais de personnel" et disposait ainsi d'un personnel de service à temps plein à son domicile entre 1989 et 1998. Montant de la facture : 2,2 millions de francs (335 000 euros). (En savoir plus)

Après de multiples rebondissements judiciaires, l'affaire a enfin atterri en correctionnelle en février dernier. La Justice administrative s'est prononcée plus tôt et a déjà contraint Charles Millon à rembourser le "gros" du "préjudice", soit 326 000 euros, sur les 600 000 euros estimés par Étienne Tête. Le tribunal correctionnel n'avait lui à juger, pour des raisons de prescription, que les derniers mois de l'affaire de la mise à disposition du personnel. Il a choisi vendredi de condamner Charles Millon à rembourser 10 461 euros à la Région Rhône-Alpes et lui a infligé une peine de 3 mois de prison avec sursis pour prise illégale d'intérêt. Il devra en outre verser 12 000 euros à Étienne Tête pour ses frais de procédure. L'élu écologiste s'est dit "satisfait de la décision".

La stratégie de reconquête électorale de François Fillon le pousse à droitiser encore sa campagne. Entre caricature douteuse d'Emmanuel Macron réalisée par ses équipes et retour de Charles Millon à ses côtés, faut-il s'inquiéter ? 

Gérard Longuet, d’Occident à Fillon

 

 
 

Gérard Longuet se démultiplie actuellement sur les écrans de télévision pour soutenir François Fillon.

Concepteur du premier programme économique du Front national, toute sa vie a été marquée par ses accointances à l’extrême droite. Depuis plusieurs années, il est le fer de lance des grands élus de droite favorables à un accord politique de la droite avec le FN.

Dans un entretien paru le mercredi 9 mai dans l’hebdomadaire d’extrême droite Minute, celui-ci justifie une alliance possible entre la droite et le Front National devenu un bon "interlocuteur". Depuis, il continue sur la même lancée.

Début novembre 2016, il s’était fait remarquer par son bras d’honneur devant les caméras de télévision à la demande du ministre algérien des Anciens combattants que la France reconnaisse ses crimes coloniaux.

De tout temps, Gérard Longuet a fourni les colonnes du Canard enchaîné :
* pour ses cumuls et rémunérations sur deniers publics dont la présidence de l’Afitf (Agence de financement des infrastructures de transports de France)
* pour sa présidence du Conseil régional de Lorraine et le coût (94000 francs) d’un rapport commandé à la société de communication Avenir 55 que personne n’a jamais vu.
* pour la vente du siège du Parti républicain
Aujourd’hui, il doit répondre sur une autre dossier :
Longuet aux prises avec la justice dans l’affaire de Karachi
Plainte contre Gérard Longuet pour prise illégale d’intérêts

De tout temps, Gérard Longuet a fourni les colonnes du Canard enchaîné :

* pour ses cumuls et rémunérations sur deniers publics dont la présidence de l’Afitf (Agence de financement des infrastructures de transports de France)

* pour sa présidence du Conseil régional de Lorraine et le coût (94000 francs) d’un rapport commandé à la société de communication Avenir 55 que personne n’a jamais vu.

* pour la vente du siège du Parti républicain

Aujourd’hui, il doit répondre sur une autre dossier :

Longuet aux prises avec la justice dans l’affaire de Karachi

Plainte contre Gérard Longuet pour prise illégale d’intérêts

Million et Longuet deux solides soutiens de Fillon , de quoi constituer un gouvernement de choc ...Et dire qu'il existe des électeurs capables   de consacrer ce genre de personnages : il faut avoir l'esprit sacrément partisan et rien dans la cervelle si on  est un citoyen de base ...Tout ce que l'on peut dire désormais c''est qu'avec Longuet et Million , la droite extrême et l'extrême droite sont désormais compatibles .......YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fralex 13/03/2017 23:32

Je l'ai déjà dit , à côté de ces usurpateurs notoires de la république et de la démocratie le président François Hollande fait figure de saint mais faut croire que nos gauchistes bien d'accord avec la droite extrémiste ne veulent pas vraiment que le peuple raisonne sainement et prenne le pouvoir en connaissance de cause !