Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2017 3 08 /02 /février /2017 21:16

« Au terme d'une campagne médiatique et politique d'une violence inouïe, j'ai choisi de m'adresser directement à vous pour vous dire ma vérité. C'est vrai, pendant quelques jours, la fureur des forces qui se sont déchaînées contre moi m'a laissé abasourdi. Pourtant, j'ai décidé de ne rien céder aux intimidations et aux pressions. J'ai choisi de me tenir debout face aux Français, face à leur jugement.

Je le sais, les accusations qui ont été portées contre moi vous ont profondément troublés. Ce trouble, je le comprends parfaitement. J'ai donc souhaité clarifier les choses lundi dernier, car je n'ai rien à vous cacher : ni le travail de mon épouse dont j'ai détaillé les tâches qu'elle a effectuées pendant quinze années à mes côtés ; ni sa rémunération qui ne correspond pas aux montants spectaculaires qui ont été jetés sur la place publique ; ni le rôle à mes côtés de nos deux enfants qui m'ont pendant plusieurs mois épaulé ; ni les activités de conseil que j'ai été amené à réaliser et qui n'ont évidemment jamais concerné un quelconque gouvernement étranger ! Tout est légal. Les sommes perçues ont été strictement déclarées aux impôts, les revenus en découlant strictement imposés. J'ai souhaité que tout soit mis sur la table, que tout soit vérifiable et consultable. Évidemment, j'attends désormais la même attitude de la part de mes concurrents. Que ceux qui donnent des leçons de démocratie se plient au même exercice de transparence ! En trente-deux ans de vie politique, je n’ai jamais été mis en cause dans une affaire. J’ai toujours agi dans la stricte légalité et dans la plus parfaite honnêteté. Mais j’ai commis une erreur : en travaillant avec mes proches, j’ai privilégié une collaboration de confiance qui aujourd’hui, suscite la défiance. Le temps, l’époque, a changé. J’ai décidé de mon propre chef d’interrompre cette collaboration en 2013. J’aurais sans doute dû le faire avant. Je vous dois donc des excuses. »

« Rien n’ébranlera ma volonté »

« Désormais, c’est à vous de décider et à vous seuls. Faites-le en conscience et faites-le avec exigence. Exigez ce droit que personne ne saurait vous confisquer : le droit à une campagne loyale, sans coups bas ni coups montés, à l’issue de laquelle vous serez amenés à faire un choix crucial, sans doute le plus important de ces trente dernières années. Car la France est à un carrefour de son histoire. Trois voies s’offrent à elle. Les deux premières ne sont en réalité que deux impasses. C’est l’impasse du déclassement économique et de la désunion nationale dans laquelle Marine Le Pen entraînerait le peuple français. Mais c’est aussi l’impasse du vide programmatique, celle qu’a choisie Emmanuel Macron. Ce dernier vient d’affirmer qu’il n’existe pas de culture française. Eh bien moi, je considère qu’il existe une culture française. Une culture que nous devons défendre parce que nous sommes fiers de ce qu’elle a fait de nous, mais plus encore parce que c’est d’elle que dépend notre avenir.

 

« C’est la voie de cet avenir que je vous propose d’emprunter ensemble. La voie de la liberté pour lutter contre le chômage de masse, pour redresser une économie asphyxiée par le poids des taxes et des normes. La voie de la fierté également, pour rassembler le peuple français et réaffirmer ce que nous sommes face aux grandes puissances du monde, face au totalitarisme islamique. Un peuple fier dans une France libre, c’est ce projet que je vais continuer à porter. Rien n’ébranlera ma volonté. Rien ne me détournera des vrais enjeux de cette campagne présidentielle : le redressement de la France et le rassemblement des Français. »

Tous les candidats à l'élection présidentielle font l'objet d'investigations et leur vie est passée au peigne fin ...Fillon  prétend  avec beaucoup de mauvaise foi qu'on lui cherche des poux ...Il est logé à la même enseigne que les autres et c'est à la lumière de quelques découvertes  surprenantes que sa grande probité publiquement affichée et qui a été en quelque sorte la clé  de  son succès aux primaires de droite que légitimement les journalistes ont posé les questions qui fâchent ...Bien sûr  sa stratégie a pris du plomb dans l'aile notamment son volet vertueux , reste son programme décapant qui séduit la droite radicale et son ancrage très  catholique  quoique pas vraiment chrétien qui séduit les intégristes ....Prendre  en otage  le citoyen  en l'incitant à contrecarrer la justice qui ne fait que son travail , ce n'est pas vraiment digne et à mon avis ça disqualifie celui qui use de son influence et de sa notoriété pour faire pression sur l'institution judiciaire ....Du populisme de bas étage qui mérite une sévère sanction e je ne parle pas des dossiers en cours qui sont hallucinants .....YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cevenole 09/02/2017 14:13

Il faudrait que Penelope puisse donner sa version des choses ..............( si elle a le droit de parler ?). Bizarre quatre enfants rapidement .....pour "l'occuper" et pan un cinquième....... pour enlever toute vélléité d'indépendance !!!!!!!!. Un compte commun !!!! Y a t'elle accès ? Anglicane de naissance et obligée d'abjurer pour le catholiscisme en devenant Mme Fillon !!!!!!Beaucoup de choses contraignantes...........beaucoup de non dits......

jeanne 09/02/2017 15:50

Cevenole, le fait d'être de la même génération que vous m'a amené à me poser les mêmes questions.
Elle est très triste cette femme, elle vit dans une belle demeure mais elle est soumise.

jeanne 09/02/2017 07:32

Oui Sandre en attendant le chouan a de belles chaussettes nous allons devoir nous cotiser pour lui envoyer des bretelles ........... lol
photo de lui dans un journal où il expose celles-ci en accordéon sur ses souliers.

sandre08 09/02/2017 07:00

Comme son défenseur , le chouan des sirènes, dépeint dans " Prises de Bec " du Canard de cette semaine .

jeanne 08/02/2017 23:26

Ce qui est hallucinant c'est de constater qu'il n'a pas compris ce que nous lui reprochons. Dans tout ce brouhaha ce n'est quand même pas lui la victime, il a profité du système alors que le petit peuple, lui, pour beaucoup moins rien ne lui sera accordé.
Il va pouvoir se retirer dans son manoir et conserver tout ce qu'il a acquis plus ou moins frauduleusement. Il a beaucoup de chance !
Nous ne vivons pas dans le même monde comment MR Fillon pourrait il nous comprendre, tout comme nous ne pouvons comprendre que tous les privilèges sont pour certains et toujours les mêmes.