Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 11:47

 Norber Hofer : Sous son impulsion, le FPÖ polit son discours, bannit les expressions ouvertement xénophobes et antisémites et met l'accent sur le pouvoir d'achat, la protection sociale et la démocratie directe, grignotant l'électorat populaire du parti social-démocrate SPÖ.

Un pari gagnant: dopé par la crise des migrants et l'usure de la grande coalition que forme le SPÖ avec les conservateurs depuis 2007, M. Hofer manque de peu de battre M. Van der Bellen en mai.

"En s'abstenant de recourir aux messages agressifs auxquels on est habitué de la part du FPÖ, il a fait preuve d'une grande habileté", souligne le politologue Thomas Hofer.

Mais le candidat a prévenu qu'il resterait inflexible sur les "valeurs" du FPÖ une fois à la présidence et a menacé de limoger le gouvernement s'il le juge nécessaire.

Pour sa nouvelle campagne, il a adopté le slogan "Avec l'aide de Dieu", un appel du pied à un électorat conservateur et âgé, jugé toutefois sacrilège par certains responsables religieux.

Nourri des techniques de communication issues de la programmation neuro-linguistique, il s'efforce d'éviter les dérapages verbaux, même s'il a durant sa campagne qualifié M. Van der Bellen tour à tour de "fasciste vert" et de "communiste".

Son principal faux-pas reste toutefois, de son propre aveu, d'avoir affirmé sur un ton goguenard que les Autrichiens seraient "étonnés" de voir l'étendue des pouvoirs dont il entendait user une fois élu président, une séquence reprise en boucle sur les réseaux sociaux. L'usage veut que le président autrichien se cantonne à des tâches protocolaires.

Afin de rassurer l'électorat, il a annoncé renoncer à arborer un bleuet à la boutonnière, une fleur considérée comme un signe de ralliement des nostalgiques du nazisme.

Un certain Adolphe est né en Autriche et même si le pays n'y est pour rien,  les faits d'armes de ce brave homme devraient inciter à faire réfléchir les descendants de ses compatriotes de l'époque ...Probablement l'histoire est-elle fort mal enseignée dans cette magnifique contrée où est-ce l'ivresse des sommets qui fait délirer les électeurs mais ils s'apprêtent à commettre une grossière bévue , à leurs yeux un gigantesque soufflet à l'UE que sans doute ils  maudissent tout autant que tout ce qui ressemble de près ou de loin à des étrangers ...Les Viennoiseries vont peut être nous sembler plus indigestes demain qu'hier ?....Vous me direz , les Américains ont bien franchi le pas et commis l'irréparable : certes mais l'obésité mentale plus grave que l'obésité physiologique fait aussi  là bas  des ravages ..Nous n'allons pas tarder à mesurer les conséquences de ces choix extrêmes et peut-être au sein de notre propre nation...YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jeanne 04/12/2016 13:55

C'est bien ce qui est grave, les USA ont osé, l'Autriche ose puisque c'est parait il plié, et comme jamais 2 sans 3 la France va suivre ? Par la parole c'est fait chez nous ne reste plus qu'à passer à l'acte je ne doute plus que nous y arrivions bientôt.