Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 04:26

La France a été traumatisée par l'ignominie des crimes récents perpétrés par des jeunes qu'elle n'a pas su pu ou qu'elle n'a pas pu éduquer convenablement mais l'heure étant aux regrets et à la contrition il ne faut pas tomber dans l'excès ...Un petit <<con>>de 8 ans qui fait le malin et qui défie l'autorité d'un enseignant en ne respectant pas la minute de silence et en prétendant soutenir les terroristes a plus besoin d'un bon sermon en présence de ses parents convoqués par le chef d'établissement pour la circonstance que d'un interrogatoire en règle dans les locaux de la police ...C'est l'attitude des parents face à cet incivisme qui aurait pu motiver un signalement mais de grâce ne nous laissons pas aller à la délation délirante ....Bien sûr c'est à Nice que ça se passe , patrie où veille encore l'esprit de Jacques Médecin et où règne celui d'Estrosi qui sait si bien surfer sur les peurs de ses administrés pourtant gâtés en vidéo surveillance ...Mettons des caméras dans les classes directement reliées au commissariat et les braves Niçois seront totalement rassurés ! Un enseignant digne de ce nom surtout à l'école élémentaire doit être capable d'asseoir son autorité sans le concours des forces de l'ordre surtout quand le délinquant présumé est au CE2.....;YVONLABAUDRUCHE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

m 30/01/2015 14:24

Il est certain que l'éducation a beaucoup changé depuis que nous avons quitté l'école; mais dans ce cas précis les parents portent une lourde responsabilité.

Aurore 29/01/2015 10:55

Au lieu de s'en prendre au môme de 8 ans ce sont les parents qui auraient dû être à sa place, car s'il l'a dit c'est qu'il l'a entendu. Donc l'éducation c'est bien les parents qui la donne.

Par contre, les instituteurs, professeurs, eux, sont en charge de l'Instruction.

Après les évènements de début janvier il y a eu ces paroles malheureuses "c'est à cause de toi, parce que tu es arabe" mais les instit's ont été plus intelligents : 1/ils ne se sont pas dépêchés d'aller à la police 2/ il y a eu discussion entre les enfants avec des mots qu'ils leur soient compréhensibles.

Et chez moi j'ai deux petites-filles qui ont un patronyme arabe

bouscas 29/01/2015 07:40

Pour nos vieilles carcasses complètement dépassées par ces nouvelles générations gavées d'informations ce genre de comportement parait inconcevable et incompréhensible.
J'ai du mal à imaginer que les parents ne soient en partie responsables, mais notre société toute entière na pas quelques torts à se reprocher?

bouscas 29/01/2015 11:56

Aurore, Jeanne, comme vous je pense qu'a cet age le bambin a du reprendre des mots qu'il a entendu, chez lui? dans la rue par des plus grands?
Il serait bien de faire la lumière de ces cas bien précis, avec bien sur le soucis d'éviter la généralisation et l'amalgame.
Je connais des Arabes de confession musulmane qui souffrent de ces situations et sont touchés dans leur honneur par ces événements.

jeanne 29/01/2015 10:01

Faut pas exagérer, j'ai un arrière petit fils du même âge, même classe, très éveillé, je l'imagine mal comprendre et interpréter un fait comme celui-ci de lui-même s'il n'avait pas été mis au parfum chez lui. A cet âge là la plupart du temps on répète ce que l'on entend à la maison ou à la télé.
Il reste dans la société des reliquats d'un désir de distinguer dès 3 ans les enfants pouvant relever d'une distinction bien visible comme étant à risque, si on y avait pensé il y a 57 ans nous n'aurions pas eu l'honneur et l'avantage d'avoir un si "grand président"