Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 20:35

Les Teutons n'en finissent pas de donner des leçons aux uns et aux autres oubliant un peu vite que leur intransigeance a amené la Grèce au bord du chaos avec à la clé une instabilité politique favorisant les partis extrémistes ...On a rogné sur tout et de manière conséquente (Retraites , salaires , coupes sombres dans la fonction publique) pour rembourser les lourds emprunts consentis par l'UE à des taux usuraires , désormais le pays exsangue va se jeter dans les bras de l'extrême gauche , ce qui évidemment contrarie particulièrement notre cousine germaine et ses petits copains conservateurs ...Bizarrement , on ne s'étonne pas Outre Rhin des débordements néonazis de plus en plus fréquents ...Tout cela c'est de la tambouille politicienne et les menaces de la chancelière allemande à l'encontre de la Grèce c'est de la sauce piquante pour titiller les papilles de son électorat qui voit des fainéants partout ....En outre , elle essaie de peser sur le vote grec en effrayant les électeurs ...Tout cela n'est pas sans conséquences et les boursicoteurs pompeusement appelés investisseurs vont s"en donner à coeur joie., des délits d'initiés en perspective ....YVONLABAUDRUCHE ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LR34 06/01/2015 11:25

oups désole libre>>>libres

bouscas 06/01/2015 11:41

Hélas, ce qui se joue ce n'est pas du foot, et ce n'est pas la première fois que l'Allemagne sème le bordel en Europe...... l'histoire récente en témoigne.
J'espère que ce n'est pas trop tard.

LR34 06/01/2015 11:24

Comme on dit en foot :
"à la fin c'est toujours l'Allemagne qui gagne" ... Hélas pour la démocratie.
M. Hollande a lui aussi exprimé son avis sur le vote grec: "Ils sont libre de voter démocratiquement ... mais attention à ce qu'ils vont faire." Europe oblige.

bouscas 06/01/2015 07:50

La teutonne arrogante, choyée par tous les dirigeants européens, tente de donner des leçon de démocratie à sa sauce et dicter ses désidératas.
Si demain la Grèce ce choisit un gouvernement qui contrarie ses désidératas, si ensuite l'Espagne suit un chemin identique, si la France se choisit un chemin plus débile, qui sera responsable de ce fiasco européen par son aveuglement?
L'Allemagne a décidément la triste habitude de se choisir des "chanceliers" extraordinaires.