Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 13:01

Nous avons eu d'interminables débats pour définir ce qu'est l'identité française ...Aujourd'hui grâce à Charlie qui a remporté en quelque sorte une victoire à la Pyrrhus , nous savons et nous saurons encore mieux demain qui sont les vrais Républicains français tous partis et toutes confessions confondus ...Ceux qui sous de fallacieux prétextes se défileront pour ne pas défiler montreront leurs vrais visages ..Ne confondons donc pas adversaires et ennemis car le triomphe d'un adversaire a des conséquences qui n'ont rien à voir avec la victoire d'un ennemi ....Essayons de comprendre posément ce qui se passe sans esprit partisan et trouvons ensemble les bonnes solutions ...C'est en amont qu'il faut traiter le problème ...Que cela ne nous empêche surtout pas pas d'ironiser et d'avoir recours à la dérision ....Les irrévérencieux malgré eux ont tiré leur révérence ; on pleure mais grâce à eux , on est un peu plus éclairé .....YVONLABAUDRUCHE A diffuser

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bouscas 10/01/2015 22:05

Sans trop le vouloir, ces dessinateurs talentueux sont devenus sans aucun doute de véritables "héros" de notre pays.
Si seulement ces quelques fanatiques avaient le courage et le talent de leur victimes.....
Demain j'irais marcher pour eux, hommage dérisoire, futile, mais important.

Aurore 10/01/2015 19:12

Ce n'est pas parce que tu ne défileras pas demain que "ton vrai visage sera montré". Pour toutes sortes de raisons tu peux ne pas défiler : agoraphobie, peur qu'il arrive qq chose... il ne faut pas perdre de vue que demain le plus gros déploiement de forces nationales sera en carré de tête.... et aussi la récupération des politiques la fameuse "unité nationale" dont je dirai moi que c'est plutôt "l'union sacrée". Car ceux qui lancent cet appel, ce sont les mêmes qui nous tapent sur la tête.

robin des bois 10/01/2015 18:44

Michel Onfray peut nous aider à "comprendre" comment nous en sommes arrivés à ce degré d'inhumanité.
Je reviens de la marche sur Rouen qui a rassemblé énormément de monde dans la dignité.
Restons debout, et souhaitons que le problème soit traité en amont nonobstant les clivages.