Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 10:21

Après les abominations , selon l'expression consacrée on devait se dire quoi et beaucoup qui n'ont pas compris ce qu'elles nous disaient ne nous disent rien d'autre que d'énormes conneries ...Quoiqu'on en disent les indécrottables ça existe et à la faveur des drames ils apparaissent plus clairement ...Chacun y va de sa petite solution et ceux qui sont une partie du problème ne sont pas les moins virulents .C'est qu'en vérité , beaucoup ne savent plus lire un énoncé et que certaines inéquations pourtant simples leur échappent ....Si on me comprenait mieux la subtilité de mon verbe , j'aurais certainement un immense succès , hélas il existe des frontières quand il s'agit de compréhension et parfois on se heurte même à des murs ou à des tellement mûrs qu'ils en sont blets ....Peut -être mes propos seront-ils parole d'évangile dans 1000 ans mais hélas les vieux écrits quand ils sont décryptés par des crétins ou des malveillants peuvent donner lieu à de multiples interprétations :certaines peuvent même tuer juste parce que certains . croient ainsi atteindre une paradisiaque immortalité .... Couacs l Couacs ! Couacs ! YVONLABUDRUCHE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fralex 25/01/2015 15:48

Par ailleurs et concernant la compréhension des mots, je suis en accord avec Manuel Valls sur le dossier ségrégation et ghettoïsation. Il faut également aller dans certains départements français et notamment celui de MAYOTTE pour comprendre que le risque est grand. C'est bien la première fois que je vois un gouvernement parler vrai, Le travail du peuplement est une véritable tâche dont doivent se préoccuper les Français. Valls est un homme d'avenir !

fralex 25/01/2015 12:19

Heureusement dans l'histoire à catastrophes il y a des retombées et des évolutions qui vont dans le bon sens : Je pense notamment aux remarques de 2 de mes connaissances assez proches, l'une et l'autre d'ordinaire invétérés de droite ( un clerc de notaire et une principale de collège) me disant, à leur façon, sans concertation, « hé ben, on le prenait pour un con, un mou, etc.., le Hollande et il nous montre qu'il vaut autant, sinon beaucoup mieux dans l'efficacité et l'humanité que les autres et notamment l'intouchable ... ! »